Une Autolib' à Paris. (Illustration)
Une Autolib' à Paris. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

TRANSPORT

Fin d'Autolib' à Paris: Le constructeur Renault pourrait faire une offre dans la semaine

Le service Autolib' lancé par Vincent Bolloré en 2011 s’arrêtera le 31 juillet…

A peine enterré, déjà remplacé ? Selon Europe 1, le constructeur automobile Renault serait sur le point de faire une offre pour remplacer le groupe Bolloré sur le service Autolib à Paris et en petite couronne. Une annonce conjointe avec la mairie de Paris pourrait être faite dans la semaine, précise la radio.

Le 21 juin dernier, les élus du syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont résilié le contrat qui les liait à Vincent Bolloré en raison de la dette faramineuse du service. Les véhicules sont, depuis, progressivement retirés de la circulation jusqu’à un arrêt complet du service le 31 juillet.

La nouvelle offre de véhicules électriques en auto-partage proposée par Renault pourrait voir « très rapidement » le jour. Reste que le constructeur n’est pas le seul à vouloir se positionner sur ce marché. Volskwagen, Peugeot mais également plusieurs start-up planchent également sur un ce projet.