Paris: Des passages piétons arc-en-ciel recouverts d'un tag homophobe, la Mairie saisit la justice

SOCIETE Le procureur de la République de Paris va être saisi de l'affaire...

R.L.

— 

La marche des fiertés, LGBT, à Toulouse.
La marche des fiertés, LGBT, à Toulouse. — A.GELEBART/20MINUTES

A quelques jours de la Marche des fiertés qui se déroule ce samedi, des passages piétons repeints pour l’occasion aux couleurs arc-en-ciel, dans le quartier du Marais, ont été vandalisés dans la nuit de lundi à mardi. Les couleurs ont été effacées et les mots « LGBT hors de France » ont été tagués au sol. Des associations LGBT, dont SOS homophobie, et de nombreuses personnes ont réagi sur les réseaux sociaux.

« Nouvelle démonstration de haine »

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a indiqué que le tag homophobe serait effacé ce matin et que les passages seront repeints. « Nous en ferons même quelques-uns supplémentaires », a indiqué l’édile sur Twitter. Le procureur de la République de Paris va être saisi de l’affaire. SOS Homophobie compte également porter plainte.

« La dégradation homophobe des marquages arc-en-ciel avec un tag "LGBT hors de France" dans le Marais est inadmissible et sera réparée. Cette nouvelle démonstration de haine hideuse ne fera que renforcer notre détermination à lutter sans faillir contre les discriminations », a indiqué le premier adjoint Bruno Julliard.

Au début du mois, la mairie avait dévoilé sa stratégie LGBTQI + (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, queers, intersexes) pour lutter contre les violences et les discriminations. La ville veut s’engager davantage car « Paris est encore trop souvent le théâtre d’agressions inacceptables », notait à cette occasion Anne Hidalgo.

« Je condamne et suis profondément choqué par l’acte, violent et homophobe, qui a dégradé les passages piétons arc-en-ciel du Marais. L’image qu’il faut garder de Paris, c’est celle-ci. À samedi », a également indiqué Benjamin Griveaux.