Paris: Passez un été à la fraîche à contempler les étoiles dans les parcs ouverts toute la nuit

INFO «20 MINUTES» Comme depuis trois ans, des parcs parisiens seront ouverts 24 heures sur 24, du 6 juillet au 2 septembre. Avec une nouveauté cette année, des sessions d’observation des étoiles…

Romain Lescurieux

— 

Les Buttes Chaumont (19e), la nuit
Les Buttes Chaumont (19e), la nuit — Xavier Francolon/SIPA
  • Dix sessions d’observation des étoiles se dérouleront cette année à l'occasion de l'ouverture nocturne de certains parcs.
  • L'Association française d'astronomie estime qu'il est possible de voir 40 étoiles dans le ciel parisien.

L’été est de retour. Et comme chaque année, depuis maintenant trois ans, des parcs parisiens seront ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, du 6 juillet au 2 septembre. Lancée en 2015, cette opération permet « aux Parisiens et aux touristes de profiter d’espaces de détente nocturne et de rafraîchissement », note la mairie de Paris qui précise « que des équipages de sécurité assureront des rondes régulières, pour veiller au bon déroulement de ces ouvertures et prévenir tout tapage nocturne ». L’édition de cette année qui compte treize parcs et squares ouverts* en continu est marquée par une nouveauté : des sessions d’observation des étoiles.

« Profiter de ces temps de respiration »

La Ville de Paris et l’Association Française d’Astronomie vont organiser tout au long de l’été 10 soirées d’observation des étoiles dans sept parcs et jardins de la capitale, de 21h et jusqu’à 1h00 du matin. « Voire plus tard, s’il y a monde », précise Frédéric Hocquard​, adjoint à la mairie de Paris, chargé de la vie nocturne, à l’initiative de cet événement intitulé « Paris sous les étoiles ».

« L’an dernier, alors que je faisais un tour de nuit dans un parc, j’ai croisé des gens de l’Association française d’astronomie, qui grâce à ces ouvertures nocturnes pouvaient poser leur matériel, sans autorisation particulière », détaille-t-il. Ensemble, ils ont donc décidé de monter cette opération pour cette année. « L’idée est de profiter de ces temps de respiration pour proposer au public une activité ludique », conclut-il.

Peut-on vraiment voir les étoiles à Paris ?

Une dizaine d’animateurs de l’AFA pointeront ainsi lunettes et télescopes vers le ciel étoilé à l’abri des lumières, dans les parcs. « Les Parisiennes, Parisiens, petits ou grands, seul ou en famille pourront contempler aux télescopes des planètes, observer des cratères lunaires, découvrir la couleur des étoiles, identifier les constellations », note la mairie. Mais le ciel parisien permet-il réellement de telles observations ?

« C’est certain que nous ne sommes pas au milieu du Morvan, mais nous pourrons quand même voir des choses intéressantes », assure Eric Piednoël, directeur général adjoint de l’AFA. « Cette année, il y a une configuration extraordinaire en ce qui concerne Mars, Jupiter, Saturne. Nous pourrons aussi observer la galaxie Andromède et évidemment les cratères lunaires », ajoute-t-il.

Malgré la pollution lumineuse qui se dégage de la capitale et diminue le contraster du ciel, Eric Piednoël estime que 40 étoiles sont visibles à l’œil nu à Paris. C’est un bon début quand on sait qu’un être humain peut compter jusqu’à 3.000 étoiles dans un ciel vierge de toute pollution. Et que la Voie Lactée en contient entre 200 et 400 milliards.

IVe arrondissement : Square Louis XIII (« Paris sous les étoiles » le 20 juillet et 15 août). VIe : Jardin des Grands Explorateurs (« Paris sous les étoiles » le 15 juillet et 17 août). VIIe : Square Boucicaut. Xe : Jardin Villemin: week-end (vendredi et samedi), (« Paris sous les étoiles » le 14 août). XIe : Jardin Truillot. XIIe : Square George Méliès (« Paris sous les étoiles » le 21 juillet) et square Émile Cohl. XIVe : Parc Montsouris (« Paris sous les étoiles » le 6 juillet et 1er septembre). XVe : Parc André Citroën (« Paris sous les étoiles » le 18 août) XVIe : Parc Sainte-Périne. XIXe : Parc des Buttes Chaumont. XXe : Square Séverine (« Paris sous les étoiles » le 22 juillet) et square Aurélie-Salel.