Essonne: Pourquoi le prince Albert II de Monaco vient visiter son «fief» de Longjumeau?

FAMILLE PRINCIERE Albert II de Monaco, comte de Longjumeau, marquis de Chilly, duc de Mazarin et baron de Massy sera en visite ce mardi dans l’Essonne…

Romain Lescurieux

— 

Prince Albert II of Monaco (R) and Princess Charlene of Monaco (L) appear on the balcony of the Monaco Palace during the celebrations marking Monaco's National Day, on November 19, 2016 in Monaco.   / AFP PHOTO / VALERY HACHE
Prince Albert II of Monaco (R) and Princess Charlene of Monaco (L) appear on the balcony of the Monaco Palace during the celebrations marking Monaco's National Day, on November 19, 2016 in Monaco. / AFP PHOTO / VALERY HACHE — VALERY HACHE/afp
  • La visite d’Albert II de Monaco a nécessité une organisation en amont et les petits plats ont été mis dans les grands.
  • Plantation d’olivier, inauguration, plaque apposée… La journée du prince à Longjumeau va être rythmée.

Ils ont mis les petits plats dans les grands. Et pour cause. Ce mardi, le Prince Albert II de Monaco est en visite sur ses « terres »… dans l’Essonne. En effet, d’après l’annuaire officiel de la principauté de Monaco, le chef d’Etat monégasque porte plusieurs titres selon les anciens fiefs des Grimaldi. Plusieurs sont situés en Ile-de-France et sont membres de l’association des sites historiques Grimaldi de Monaco, dont la commune de Longjumeau, désignant ainsi son « Altesse Sérénissime » : Comte de Longjumeau, mais aussi marquis de Chilly, duc de Mazarin et baron de Massy. Alors, comment la ville de Longjumeau gère cette visite « exceptionnelle » ?

« Il y a une grosse intendance. Nous sommes beaucoup pris par cette visite, qui est une volonté du prince », indique-t-on au cabinet de la maire (LR) Sandrine Gelot. La commune qui doit également gérer des inondations dues aux récentes intempéries dans la région, va donc vivre une journée rythmée par plusieurs « temps forts ». Le prince doit arriver à 10 heures avec sa femme, la princesse Charlène. Ils seront accueillis par la maire de la commune, son équipe municipale, des représentants de la société civile et des enfants du conseil municipal des enfants, au parc Nativelle.

« Il faut que ce soit impeccable »

Au programme : La présentation de l’atlas (1776 et 1780) restauré de Chilly et Longjumeau. Cet atlas date de l’époque où la famille du prince régnait sur la commune, notamment Honoré IV Grimaldi qui était seigneur à Longjumeau et Chilly-Mazarin. Puis Albert II de Monaco inaugurera l’Espace de la biodiversité. « Il est très sensible à la question », indique-t-on à la mairie. Puis un olivier sera planté pour représenter « les liens durables et fidèles qui unissent la principauté de Monaco et la ville de Longjumeau ». Autant d’événements qui ont nécessité une organisation en amont.

« Des représentants du Palais sont venus ici expliquer les règles du protocole et les attentes. Notamment d’élargir les invitations à la société civile ou encore qu’une plaque soit dévoilée », affirme le cabinet de la maire. En tout 300 personnes ont été conviées et de nombreuses personnes ont été mises à disposition. « Il y a une réception, un traiteur, des drapeaux monégasques ont été installés sur le parvis de l’hôtel de ville. Enfin, le parc a été nettoyé plus que d’habitude pour honorer sa visite. Il faut que ce soit impeccable », commente-t-on à la mairie.