Paris: Les Champs-Élysées bientôt métamorphosés en cinéma de plein air

LOISIRS Le 1er juillet prochain, faites-vous une toile sur la « plus belle avenue du monde »…

Romain Lescurieux

— 

La plaque de l'avenue des Champs-Elysées à Paris
La plaque de l'avenue des Champs-Elysées à Paris — Joël Saget AFP
  • Le public est invité à choisir parmi trois films aux univers variés.
  • 1.700 spectateurs auront la chance d’assister à cette séance sur la plus belle avenue du monde.

« Le plus beau cinéma du monde vous attend ». Dimanche 1er juillet prochain, à la tombée de la nuit, aux alentours de 21 heures, les Parisiennes et Parisiens pourront vivre une expérience unique : les Champs-Élysées (VIIIe arrondissement) se transformeront pour la première fois en un cinéma géant et en plein air, à l’occasion la piétonnisation mensuelle de la « plus belle avenue du monde ». Mais attention, les places sont limitées et soumises à un tirage au sort.

1.700 places disponibles

Depuis ce mercredi et jusqu’au 15 juin, un vote est organisé sur le site Internet de la mairie de Paris. Le public est invité à se connecter et s’identifier pour choisir parmi trois films aux univers variés : La Folie des grandeurs de Gérard Oury, La Gloire de mon père d’Yves Robert et Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré. Soit « des films qui ont connu un grand succès populaire et qui incarnent un pan de l’histoire du cinéma français », se réjouit Édouard Lefebvre, délégué général du Comité Champs-Élysées, à l’origine de l’événement.

Le long-métrage remportant le plus de suffrages sera connu le 22 juin et projeté lors de la grande soirée. Puis, un tirage au sort désignera ensuite parmi les votants les 1.700 spectateurs qui auront la chance d’assister à cette séance sur la plus belle avenue du monde. Organisée par la mairie de Paris avec plusieurs partenaires dont le Comité des Champs-Elysées et le Centre national du cinéma (CNC) cette projection représente « une grosse logistique », rappelle Édouard Lefebvre.

« Prouesse technique »

Écrans géants, matériel son, barrières, sécurité… Le dispositif est conséquent. « C’est une prouesse technique. D’autant que ça va être monté et démonté très vite », affirme Édouard Lefebvre. Selon lui, cet événement a aussi un objectif bien précis. « On veut faire venir du monde et continuer de porter une certaine image des Champs-Élysées », ajoute-t-il.

Depuis le début des journées de piétonnisation mensuelle sur l’artère, l’association qui a été créée en 1916, a décidé d’organiser un certain nombre d’événements originaux pour « faire la promotion des Champs-Elysées de manière intelligente » : course de drones ou encore défilé de mode. Et Édouard Lefebvre promet encore de nombreuses surprises dans les mois à venir.