Paris: Une station de métro rebaptisée «Europe-Simone Veil»

HOMMAGE Il s'agit seulement de la quatrième station de métro parisienne portant le nom d'une femme...

20 Minutes avec AFP

— 

Paris : Simone Veil dans les annees 70
Paris : Simone Veil dans les annees 70 — JEANNEAU MICHEL/SIPA

A un mois de son entrée au Panthéon, Simone Veil a depuis ce mardi une place et une station de métro à son nom au cœur de Paris. Sous le crachin, les plaques ont été dévoilées dans la matinée sur la place de l’Europe et à la station de métro du même nom, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Elles ont été renommées « Europe - Simone Veil ».

La cérémonie, menée par la maire PS de la ville Anne Hidalgo, la présidente LR de la région Île-de-France Valérie Pécresse et la PDG de la RATP Catherine Guillouard a rendu hommage à « cette très grande dame », décédée en juin 2017 à l’âge de 89 ans. « Choisir cette place au cœur du quartier de l’Europe nous paraissait une réelle évidence » a expliqué la maire LR du VIIIe arrondissement, Jeanne d’Hauteserre, rappelant que cette ancienne rescapée d’Auschwitz avait « milité pour défendre une Europe avec le plus de pouvoir possible, car c’était pour elle le seul moyen de vivre en paix ».

« Dire "oui" à la paix »

En 1979, Simone Veil avait été la première présidente du Parlement européen élue au suffrage universel. Réélue en 1984 et 1989, elle avait siégé au Parlement jusqu’en 1993. « Baptiser cette place et cette station de métro à votre nom, c’est transmettre votre message, a ajouté Valérie Pécresse, c’est dire "oui" à la paix, c’est dire "oui" à notre communauté ».

Outre divers élus, étaient présents la secrétaire perpétuelle de l’Académie Française, Hélène Carrère d’Encausse - où Simone Veil siégeait depuis 2008 -, de nombreux amis et membres de sa famille. « Pour ces attentions en faveur de Maman et de la famille Veil, je vous remercie » a déclaré son fils aîné, l’avocat Me Jean Veil, qui a par ailleurs choisi de rendre hommage à sa mère en la faisant parler une dernière fois au travers d’une prosopopée.

Seulement quatre stations de métro avec des noms de femme

Jeanne d’Hauteserre a profité de son hommage pour souligner que « Simone Veil rejoint la liste peu nombreuse des femmes dont le nom a été donné à une station de métro ». Elle est ainsi la quatrième femme à apparaître sur la liste des stations de métro parisiennes, après Louise Michel, Marie Curie et Marguerite Rochechouart. Et seulement la deuxième à ne pas partager ce titre avec un homme.

« Il est très rare de changer les noms des stations de métro, a expliqué la PDG de la RATP. Il fallait que ce soit une figure d’exception » pour changer le nom de cette station de la ligne 3 resté le même depuis 1914, « et Simone Veil est cette exception ».

>> A lire aussi : Cannes: Le centre hospitalier de la cité des festivals va s’appeler «Simone-Veil»

>> A lire aussi : Montpellier: Le parvis de la fac de médecine va porter le nom de Simone Veil