Fin de la galère (mais pas totalement)… L’autoroute A15 rouvre partiellement après l’effondrement d’un mur

CIRCULATION Le viaduc de Gennevilliers est fermé depuis mardi après l’effondrement d’un mur de soutènement de la chaussée. L’autoroute A15 doit rouvrir partiellement samedi matin…

Floréal Hernandez
— 
Circulation sur l'autoroute A15. (Illustration)
Circulation sur l'autoroute A15. (Illustration) — JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP

L'autoroute A15 rouvre partiellement, ce samedi matin. Ce sont les «2 voies rapides [sur 4, les 2 voies de gauche]» du viaduc de Gennevilliers qui seront accessibles à la circulation, indique la Direction des routes Ile-de-France (Dirif). Toutefois ce n’est pas encore la fin de la galère pour les automobilistes allant de Cergy à Paris. « Les conditions de circulation resteront difficiles pendant les heures de pointe », annonce Bison Futé dans un communiqué.

Le viaduc de Gennevilliers est fermé depuis mardi après-midi suite à l’effondrement d’une partie d’un mur de soutènement soutenant la chaussée de l’A15 sur le territoire de la commune d’Argenteuil (Hauts-de-Seine).

Vitesse limitée à 70 km/h

Les résultats des analyses en laboratoire d'« un prélèvement de matériaux du remblai » ont été « satisfaisants ». Ils ont conduit à la « réouverture partielle à la circulation en direction de Paris […] dès la matinée du samedi 19 mai 2018, après mise en place des mesures d’exploitation et de sécurité indispensables, selon Bison Futé. Ainsi, la circulation sur l’autoroute A15, en direction de Paris, et en traversée de Seine sera partiellement rétablie dès ce week-end ».

La Dirif explique que «pour des raisons de sécurité, la vitesse sera limitée à 70 km/h sur la section de l’A15 concernés par la réduction à deux voies». Elle invite «les automobilistes du nord du Val d’Oise qui se dirigent vers Paris [...] à privilégier la Francilienne aux heures de circulation les plus chargées, en particulier le matin. Les usagers en provenance du Nord de la France par l’autoroute A16 [à s'orienter] vers l’autoroute A1 pour rejoindre l’agglomération parisienne».