Paris: La famille de Boris Vian souhaite débaptiser le passage à son nom car il porte atteinte à l’artiste

SOCIETE Les héritiers de Boris Vian et plusieurs associations du quartier envisagent de renommer le passage qui porte son nom en « rue Anne-Hidalgo »…

Caroline Sénécal

— 

Les héritiers jugent la rue qui porte le nom de l’écrivain mort en 1959 indigne de lui.
Les héritiers jugent la rue qui porte le nom de l’écrivain mort en 1959 indigne de lui. — Ronis-Rapho/ Babelio

La maire de Paris Anne Hidalgo possédera très prochainement une rue à son nom dans la capitale. Il s’agit en tout cas d’une revendication de la famille de Boris Vian, qui demande à l’élue d’ôter le nom de l’artiste du passage situé dans le quartier de la Goutte-d’Or (XVIIIe arrondissement). Selon des informations du Parisien, les héritiers, ainsi qu’une partie des habitants, considèrent que l’allée en escaliers est devenue indigne de porter le nom de l’écrivain.

La voie sale, sombre et dégradée n’aurait pas bénéficié de la réhabilitation promise. L’« ultimatum » posé par la représentante des héritiers a expiré le 2 mai dernier. Plusieurs associations du quartier ont choisi cette date pour rendre une dernière fois hommage à l’écrivain… Et rebaptiser le passage « rue Anne-Hidalgo ». Selon la famille de l’artiste, ce passage porterait atteinte à l’image du poète et musicien

Une réhabilitation prévue en 2020

La transformation du passage Boris-Vian, longtemps promise et retardée, devrait pourtant commencer dès 2019 ou à partir de 2020. La mairie de Paris assure avoir déjà « procédé à quelques améliorations : réfection de l’éclairage, peinture, fermeture d’arcades et réalisation d’une fresque ».

Pour espérer obtenir gain de cause, les descendants de l’écrivain devront obtenir l’aval du Conseil de Paris, puis un décret du Conseil d’Etat.