Le premier chantier de Delanoë

Magali Gruet - ©2008 20 minutes

— 

Son choix n'est pas le fruit du hasard. Ce matin, le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, ouvrira son premier Conseil de la mandature avec une communication sur le logement, « la priorité des priorités », selon sa première adjointe, Anne Hidalgo. Il a promis quarante mille logements sociaux supplémentaires d'ici à 2014, et a conscience qu'il faudra mettre le turbo pour tenir cet engagement. Préemption, construction, achat d'immeubles occupés, tous les moyens sont bons pour atteindre cet objectif. Il prévoit aussi de multiplier les outils pour tenter de désengorger le parc social existant.

· Une agence immobilière de la Ville de Paris sera créée. Elle doit « aider les ménages modestes à se loger dans le secteur privé », explique Anne Hidalgo. Ceux qui ont un salaire mais pas les garants suffisants doivent y trouver une solution. La Ville apportera des garanties et fera participer les professionnels de l'immobilier à cette recherche.

· Un prêt parcours résidentiel pour les habitants de HLM qui souhaitent devenir propriétaires sera mis en place. Il doit permettre de fluidifier la rotation dans les logements sociaux. Les plafonds de ressources pour y accéder seront plus élevés que pour le prêt à taux zéro.

· Les plafonds de ressources pour obtenir des aides au logement pour les familles monoparentales ou celles qui ont deux enfants seront relevés, ainsi que le montant de ces allocations.

· La construction d'immeubles de logement jusqu'à quinze étages, soit cinquante mètres de haut, est remise sur le tapis pour produire plus d'appartements. Le maire veut « poursuivre le débat » sur ce sujet, jusqu'alors retoqué par les Parisiens.