Essonne: Un patron liquide son entreprise et prévient ses salariés par SMS

SOCIETE Ce lundi, ils ont reçu un SMS de leur patron pour leur annoncer que leur entreprise était désormais en liquidation judicaire...

R.L.

— 

Illustration d'une personne envoyant un SMS.
Illustration d'une personne envoyant un SMS. — Free-Photos/Pixabay

Les 430 salariés de l’entreprise Bodyguard à Evry dans l’Essonne n’ont rien vu venir. Lundi dernier, ils ont reçu un SMS de leur patron pour leur annoncer que leur entreprise était désormais en dépôt de bilan, révèle France 3. 

« C’est inadmissible »

« Il aurait pu nous envoyer une lettre recommandée au moins. Un texto, cela ne veut rien dire, c’est inadmissible », s’insurge auprès du site Internet, Yannick Chamon, salarié Bodyguard depuis 7 ans. « Nous nous interrogeons aujourd’hui. Pourquoi en est-on arrivé là ? Et les gens qui avaient le doigt sur le bouton de tous les garde-fous et alertes imaginables, pourquoi n’ont-ils rien fait ? », s’interroge Renaud Poncet, délégué syndical CGT - Bodyguard SAS.

Selon France 3, en 2015, l’ex-patron a été condamné pour travail dissimulé et blanchiment. Il est notamment interdit de gérer toute entreprise mais l’homme serait resté actionnaire principal. Et en novembre dernier, l’entreprise connaît à nouveau un changement de direction.