Paris: Le centre humanitaire de la Chapelle remplacé par cinq centres répartis en Ile-de-France

SOCIETE La bulle humanitaire de la Chapelle (18e arrondissement) va fermer ses portes pour être remplacée par cinq centres d'une capacité totale de 750 places, rapporte France Bleu...

R.L.

— 

Le centre humanitaire près de la porte de la Chapelle peut accueillir 400 migrants.
Le centre humanitaire près de la porte de la Chapelle peut accueillir 400 migrants. — AFP/POOL

Le centre humanitaire installé depuis 2016 près de la porte de la Chapelle (18e arrondissement) pour accueillir les migrants et réfugiés va – comme prévu – fermer ses portes à la fin du mois, rapporte France Bleu Paris. Et ce, pour laisser place à un nouveau dispositif.

« Augmenter la capacité d’accueil »

Selon les informations de la radio, la « bulle » sera remplacée par cinq centres d’accueil et d’examen de situation (CAES) d’une capacité totale de 750 places (contre 450 porte de la Chapelle), répartis dans cinq départements : A Paris, sur ce même site, à Ris-Orangis en Essonne, à Cergy dans le Val d'Oise, dans une commune des Hauts-de-Seine et une autre de Seine-et-Marne dont les noms ne sont pas encore connus.

>> A lire aussi: Un mois après, 4.000 migrants ont franchi la porte du centre humanitaire à la Chapelle

Selon la préfecture de région, des maraudes emmèneront dans un premier temps les réfugiés vers des centres d’accueil de jour (au moins quatre seront mis en place dans Paris), note France Bleu, qui précise que des navettes viendront les chercher, pour les emmener dans l’un des cinq CAES, en fonction de leur situation. « Cela nous permet d’augmenter la capacité d’accueil et de réguler aussi les flux de migrants », explique la préfecture.