Paris: Quand un ancien parking se transforme en logements sociaux design XXL

URBANISME Un ensemble de 34 logements sociaux a été inauguré dans le IXe arrondissement dans un ancien parking aérien. Des projets encore plus vastes sont déjà en cours de transformation…

A.D.

— 

Vue des parties communes d'un ancien parking réhabilité en logements
Vue des parties communes d'un ancien parking réhabilité en logements — Elogie-Siemp / Twitter
  • Les 34 logements du 151, rue du Faubourg-Poissonnière sont destinés à des familles aux revenus modestes.
  • Le projet de transformation a coûté 10 millions d’euros.
  • Une dizaine de projets de ce type est en cours de réalisation à Paris actuellement.

Moins de voitures et pas assez de logements. Pour remédier à ces deux phénomènes à Paris, la mairie mène actuellement de front 10 projets de transformation de parkings aériens en logements sociaux ou privés. Ce mardi, au 151, rue du Faubourg-Poissonnière, dans le IXe arrondissement, c'est un ensemble de 34 logements sociaux qui a été inauguré dans un parking aérien datant de 1926. Un projet fait en 21 mois seulement et que 20 Minutes a pu visiter. 

Ancien parking réhabilité en logements sociaux dans le 9e arrondissement
Ancien parking réhabilité en logements sociaux dans le 9e arrondissement - Elogie-Siemp / Twitter

Dans cette parcelle de 775 mètres carrés, on trouvait trois batiments autour d'une cour intérieure dont un garage automobile et son parking aérien, cédé par la Ville de Paris à Elogie-Siemp, bailleur social afin de réaliser deux locaux d'activités et des logements familiaux. La taille de ceux-ci varie de 32 à 94 mètres carrés. Dans les plus grands, véranda, cuisine équipée, parquet au sol et grandes verrières de type industriel font rêver.

«La ville reprend ce que la voiture lui a pris»

Le style «loft industriel» transparaît partout. De l'ancien parking aérien, poutres en béton et façades recouvertes d'inox ont été conservés afin de garder le charme historique de ce lieu de vie. Dans la cour intérieure, la Ville de Paris a donné des grilles d'arbres bien connues des Parisiens. C'est l'agence d'architecture Laurent Niget qui a transformé les lieux via «un travail collaboratif» et dans une «logique de la ville qui reprend ce que la voiture lui a pris».

Vue de la cour intérieure de l'immeuble situé Rue Faubourg Poissonière
Vue de la cour intérieure de l'immeuble situé Rue Faubourg Poissonière - A.D.

Les appartements ont été conçus dans une démarche éco-responsable : l'opération s'inscrit dans le cadre du Plan Climat Paris de la Ville de Paris. La société GRDF, dont le siège social est mitoyen, a permis l'installation d'une pompe à chaleur au gaz en toiture du batiment de l'ancien garage : pour l'occasion, ils ont du déplacer les ruches qui y étaient installées.

>> A lire aussi : Paris: Sous les logements sociaux... des gymnases

Déjà occupés à 80%, les 34 logements sont destinés à des familles aux «revenus modestes», explique Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris chargé du logement. Il relève que «dans la ville la plus dense d'Europe, de plus en plus de parkings aériens sont transformés en logements» et que «dans les quartiers où la Ville de Paris installe de la mixité sociale, les choses se passent bien».

Vue d'ensemble de l'immeuble réhabilité
Vue d'ensemble de l'immeuble réhabilité - Thomas LeCour/ Twitter

Selon Delphine Bürkli, maire du IXe arrondissement, il s'agit d'«une opportunité foncière menée en quatre ans permettant l'instauration d'une nouvelle vie dans ce parking». Le coût total du projet était de 10 millions d'euros, financé à hauteur de 25% par la Ville de Paris.

>> A lire aussi: Pourquoi les logements haussmanniens sont si faciles à transformer

Une trentaine de sites identifiés pour être transformés

Les Parisiens ayant de moins en moins de voitures et les nouveaux logements se faisant toujours aussi rares dans la capitale, on compte, depuis 2010, treize opérations de transformation de garages et parkings en logements. Des bureaux sont également reconvertis en appartements, comme cet ensemble de 2.000 m2 transformés en 29 logements sociaux (IXe) inaugurés en février 2017.

>> A lire aussi : Des logements sociaux dans le 9e? Oui, grâce à la transformation d’anciens bureaux

D'après le cabinet de Ian Brossat, une trentaine de sites potentiels sont déjà identifiés à Paris pour des opérations futures. Certaines sont déjà en cours comme dans l'ancien garage de la préfecture de police où 30.000 m2 situés près de la Porte de Pantin doivent devenir 157 logements dont 44 logements sociaux, ou dans cet ancien garage Renault de 5.500 m2 au 2, passage des Saints-Pères dans le XIe.

Nul besoin d'être un architecte diplomé pour proposer ses idées : le site Internet Réinventer.paris  donne à voir l'ensemble des espaces qui ont vocation à être réhabilités et a déjà lancé deux appels à projets pour renouveler la façon de fabriquer la capitale.