Paris: Avec une voie à 30km/h, Valérie Pécresse propose un plan B pour la piétonnisation des voies sur berges

CIRCULATION Avec une voie à 30km/h réservée aux voitures jusqu'en 2021, Valérie Pécresse, qui souhaite retarder la piétonnisation des voies sur berges rive droite à Paris, présente un «scénario alternatif»...

B.P. avec AFP
— 
La voie sur berge rive droite fermee a la circulation apres la fin de Paris plage.
La voie sur berge rive droite fermee a la circulation apres la fin de Paris plage. — SIPA

Un « scénario alternatif » et « progressif ». Voilà l’idée de Valérie Pécresse pour la piétonnisation des voies sur berges rive droite à Paris. Comme elle l’a expliqué sur France Inter ce lundi, la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France veut transformer dès avril « cette autoroute urbaine en une rue avec une seule voie à 30 (km/h). »

>> A lire aussi : Quel avenir pour les voies sur berges après l'annulation du tribunal?

Un arrêté « permanent » envisagé par Anne Hidalgo

Fidèle à sa volonté de voir les voies sur berges de nouveau ouvertes avant une piétonnisation totale en 2021, Valérie Pécresse souhaite, en semaine, qu’une voie soit réservée aux cyclistes et piétons et qu’une deuxième soit ouverte aux voitures à allure modérée (mais pas le week-end ni pendant les vacances), selon ses précisions accordées au Figaro.

Après l’annulation de la piétonnisation des voies sur berges dans le centre de la capitale par le tribunal administratif de Paris, la maire Anne Hidalgo compte, elle, faire appel et prendre en même temps un arrêté « permanent » pour les maintenir piétonnes, ainsi qu’elle l’a fait savoir à Libération dans une interview diffusée ce dimanche soir.