Vague de froid: Comment « Accroche ton vêtement » vient en aide aux plus démunis touchés par le froid

SOLIDARITÉ Le prochain événement « Accroche ton vêtement » aura lieu ce samedi à la place Clichy…

Emma Ferrand

— 

Les gens sortent couverts pour affronter le froid. Lancer le diaporama
Les gens sortent couverts pour affronter le froid. — EREZ LICHTFELD/SIPA

La solidarité habille ceux qui souffrent du froid. Ce samedi, le collectif Force Comm’UNE organise un nouvel événement « Accroche ton vêtement » à Paris à la  place Clichy à partir de 15h devant la librairie Gallimard pour permettre aux perso

 

nnes dans le besoin de se couvrir et affronter les basses températures.

Cette opération née au Canada et en Turquie consiste à faire don de vêtements puis à les accrocher dans les rues de façon à ce qu’ils soient librement accessibles à ceux qui en ont besoin. « En Ile-de-France, ce dispositif n’existait pas. Alors on a lancé le premier événement en décembre dernier à Cergy dans le Val-d’Oise », indique la fondatrice de Force Comm’UNE, Sabrina.

Le concept a tout de suite plu. Les villes du Pré-Saint-Gervais, de Limoges ou encore de La Rochelle ont repris l’idée et ont organisé leur propre action « Accroche ton vêtement ». Un succès qui s’est amplifié à travers l’Hexagone. Et Sabrina s’en réjouit : « C’était impressionnant, La Rochelle a réussi à rassembler jusqu’à 100 participants. »

Des habitants qui aident leurs voisins

Mercredi, Julie a découvert l’initiative sur les réseaux sociaux. Une heure plus tard, après avoir contacté Sabrina, un événement sur la  page Facebook du collectif était créé dans son quartier, place Clichy pour samedi. « Ça s’est fait très vite, je n’ai pas réfléchi longtemps, mais avec la chute des températures, on est dans l’urgence », explique Julie. « Dans mon quartier, il y a beaucoup de gens dans la rue, et je ne peux pas rester les bras croisés. »

Force Comm’UNE invite aussi bien les grands que les petits à venir participer à ces opérations en apportant un ou deux vêtements. Ces derniers seront ensuite disposés sur des cintres et recouverts d’une housse en plastique pour éviter qu’ils ne soient abîmés par la pluie ou par d’autres saletés. De petites étiquettes leur sont associées pour indiquer à quelles personnes sont destinés ces habits. « Cela s’adresse aux sans-abri mais également à n’importe quel citoyen qui aurait besoin d’un ou plusieurs vêtements pour se réchauffer. C’est un événement qui aide tout le monde », souligne la fondatrice du collectif.

Un événement ludique qui responsabilise

Pour Julie, ce concept « est vraiment ludique et permet à chacun de participer à l’action en accrochant eux-mêmes là où ils veulent leurs vêtements et s’ils veulent en glissant des mots personnels ». Sabrina ajoute que « cet événement favorise l’échange, le partage, et vise à responsabiliser les citoyens. L’objectif est d’ouvrir les esprits parce qu’aujourd’hui toute personne peut se retrouver dans le besoin. On n’est pas à l’abri. »

L’équipe de Force Comm’UNE espère que ce projet perdurera même l’été et que les citoyens se rassembleront pour créer à leur tour une opération dans leur quartier. « Le but c’est que les autres reprennent aussi l’initiative. Il faut agir maintenant », soutient Julie.

Prochainement, les villes de Toulouse, Marseille, Lyon ou encore Strasbourg devraient organiser une opération.