Zone Marvel, nouveau lac, rénovation d’hôtel… Disneyland Paris s’agrandit pour 2 milliards d’euros

PARC D'ATTRACTIONS Dès 2021, trois nouvelles zones vont être créées et consacrées aux super-héros de Marvel, à la Reine des neiges et à la Guerre des étoiles…

C.S. avec AFP

— 

Disneyland Paris (illustration)
Disneyland Paris (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Le groupe américain Disney a annoncé ce mardi qu’il allait investir 2 milliards d’euros pour agrandir le parc Disneyland Paris, situé à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne). Trois nouvelles zones vont être créées et seront consacrées aux super-héros de Marvel, au dessin animé La Reine des neiges et à la Guerre des étoiles.

>> A lire aussi : Quatre adolescents tentent de pénétrer dans le parc Disneyland Paris en pleine nuit

« Ce nouveau plan d’expansion comprend une transformation du Parc Walt Disney Studios, incluant trois nouvelles zones thématiques dédiées à Marvel, La Reine des Neiges et Star Wars, ainsi que plusieurs nouvelles attractions et spectacles », a précisé le groupe dans un communiqué.

Le projet d’agrandissement débutera en 2021

Selon Le Monde, le projet prévoit également la création d’un nouveau lac, qui sera le théâtre de nouveaux spectacles et reliera les trois nouvelles zones thématiques du parc. L’hôtel New York devrait également être rénové et prendre les couleurs d’Iron Man, des Avengers et de Spider-Man, les héros de la future attraction du parc de la zone Marvel.

Le plan d’expansion du parc d’attractions a été présenté par Robert Iger, le PDG du géant américain du divertissement, à Emmanuel Macron​. Ce projet, qui débutera en 2021 et se prolongera sur plusieurs années, traduit l’engagement à long terme du groupe en France et en Europe.

Disneyland Paris a déjà accueilli plus de 320 millions de visiteurs

Pour rappel, en juin dernier, The Walt Disney Company avait repris le contrôle complet de son parc parisien, après la réussite d’une offre publique d’achat (OPA) lancée au printemps 2017. La maison-mère américaine, qui détenait auparavant près de 86 % du capital de sa filiale française cotée à Paris, avait annoncé en février le rachat des 14 % restants, synonyme de retrait de la cote du titre Euro Disney.

>> A lire aussi : Euro Disney recapitalisé d'un milliard d'euros par sa maison mère américaine

Le groupe souhaitait réinjecter de l’argent dans Euro Disney, alors plombé par une dette qui dépassait le milliard d'euros à la fin de l'exercice clos en septembre 2016. La société avait cependant réduit sa perte au premier semestre de son exercice 2016/2017, grâce à une relance de la fréquentation​, fortement affectée par les attentats de novembre 2015 à Paris.

Disneyland Paris a déjà accueilli plus de 320 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1992.