Voyages au soleil, bons restos... «Le Canard enchaîné» épingle le train de vie d'élus d'Ile-de-France

SOCIETE Une dizaine de fonctionnaires et treize élus s’envoleraient régulièrement aux quatre coins du monde aux frais du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne…

R.L.

— 

«Le Canard enchaîné». (Illustration)
«Le Canard enchaîné». (Illustration) — LIONEL URMAN/SIPA

Dans son édition de ce mercredi, Le Canard enchaîné épingle les dépenses du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap).

« Siphonnés »

Une dizaine de fonctionnaires et treize élus (7 LR, 3 PC, 1 UDI, 1 MoDem et 1 écolo) s’envoleraient régulièrement aux quatre coins du monde pour différents événements autour de l’eau. « Rien d’illégal », précise Le Canard, « mais les 2,4 millions annuellement consacrés par le Siaap à la coopération sont largement siphonnés pour payer ces petites virées, dont le coût réel est tenu secret ».

>> A lire aussi: Un an après le début du PenelopeGate, où en est l'enquête?

Par ailleurs, le Siaap dépenserait 280.000 euros par an de frais de réception, pour inviter des dirigeants dans de beaux restaurants. Le Canard énumère enfin plusieurs affaires judiciaires. Notamment une histoire d’emplois fictifs en 2003, un appel d’offres truqué en 2010 et une enquête toujours ouverte depuis 2013 auprès du parquet national financier pour corruption, trafic d’influence, prise illégale d’intérêt, détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, mentionne Capital.