Seine-Saint-Denis: Le gardien du cimetière se trompe de caveau, l'enterrement est annulé

FAITS DIVERS Une famille a été obligé d'incinérer son défunt à Aunlnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) car le gardien du cimetière s'est trompé de caveau... 

Mélanie Costa

— 

Illustration d'un cimetière
Illustration d'un cimetière — GILE Michel/SIPA

A Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, une famille a été obligée d’incinérer leur défunt, alors qu’elle désirait l’enterrer dans le caveau familial. Le gardien du cimetière avait indiqué le mauvais caveau aux services funéraires, révèle Le Parisien.

>> A lire aussi : Dans le cercueil, le défunt n’était pas le bon au moment de la mise en bière

Le 9 novembre 2017, un marbrier est mandaté pour ouvrir et vérifier le caveau familial de Robert G. et procéder à des travaux, si besoin est. Le gardien, qui avait correctement complété le bon de suivi, a désigné le mauvais caveau.

Mise à pied et mutation pour le gardien fautif

Le marbrier a constaté que le caveau était plein et qu’il ne pouvait pas accueillir le cercueil du défunt. L’enterrement a donc été annulé et la famille obligée a procédé à une incinération, afin de déposer l’urne dans le caveau familial.

La municipalité s’est aperçue de l’erreur. Les élus du conseil municipal ont donc voté la prise en charge des 6.000 euros de frais d’inhumation et de crémation. Suite aux dédommagements, la famille a renoncé à poursuivre la commune et a l’interdiction d’ébruiter l’affaire.

Le gardien du cimetière a été mis à pied pendant un mois et a été muté dans un autre service.