La Seine a atteint 5,60m (mesure du Pont d'Austerlitz) au lever du jour, le 26 Janvier 2018. Ici les voies sur Berges devant le Pont de Passy.
La Seine a atteint 5,60m (mesure du Pont d'Austerlitz) au lever du jour, le 26 Janvier 2018. Ici les voies sur Berges devant le Pont de Passy. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

INTERVIEW

VIDEO. Crue de la Seine: «Il ne faut pas s’approcher de l’eau, éviter de faire des selfies dans la Seine ou la Marne»

Magali Reghezza, géographe et spécialiste des crues, explique à 20 Minutes les conséquences de cette crue sur la vie des habitants de Paris et d’Ile-de-France…

  • Le pic de la crue de la Seine est prévu pour ce week-end à Paris.
  • Le niveau du fleuve devrait s’approcher des 6 mètres.
  • Pour le moment, la crue parisienne est « sans débordement en surface ».

Depuis plus d’une semaine, la Seine est sortie de son lit. Ce vendredi matin, elle atteint 5,60 mètres au pont d’Austerlitz à Paris. Son pic, attendu ce week-end, ne devrait cependant pas dépasser les 6 mètres, selon les dernières informations de Vigicrues. Une crue sans inondation à la surface, c’est ce qu’explique à 20 Minutes  Magali Reghezza, géographe ayant publié une thèse sur le risque de crue centennale à Paris.

Le pic de la crue est prévu ce week-end. Y a-t-il des risques que la Seine reparte en crue avec les pluies à prévoir la semaine prochaine ?

On n’est dans une grande incertitude, mais la situation est plutôt encourageante. Il n’est pas exclu que les pluies qui sont à prévoir en février-mars appellent à une nouvelle crue.

En été, le sol sec permet d’absorber une partie de l’eau des crues. Ce qui n’est pas le cas en ce moment. Est-ce un problème pour la décrue ?

C’est un problème pour la montée des eaux. Au lieu de s’infiltrer, l’eau va directement dans les fleuves, ce qui maintient un niveau de risque élevé en France. La décrue est liée à la nature des précipitations. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’eau qui doit être évacuée. Les fleuves en crue, dont la Seine, sont sur de longues distances et ont une pente légère, ce qui ne favorise pas la décrue. Et cela s’est aggravé avec les précipitations que l’on a eues hier.

>> A lire aussi : Paris se prépare au pic de crue de la Seine attendu ce week-end

Avec toute cette eau, les nappes phréatiques vont-elles se remplir ?

Les nappes sont déjà pleines. Elles sont bien remplies. Le problème, c’est qu’à certains endroits cela provoque des inondations localisées. Notamment en amont du bassin-versant. Les nappes sous les fleuves expliquent les inondations de certains lieux. A Paris, c’est les caves qui sont inondées par débordement des nappes souterraines.

Une crue centennale peut-elle arriver cette année ?

Sur la Seine a priori non. Mais cela peut dépendre de ce qui va se passer dans les prochaines semaines. Dès 7 mètres au pont d’Austerlitz, on parle de crue exceptionnelle. Celles supérieures à 7 mètres peuvent provoquer de gros désagréments et des problèmes pour les transports, l’électricité, l’assainissement, la téléphonie et Internet. C’est un problème majeur pour la banlieue et la couronne périphérique.

Quand il y a crue, est-ce qu’il y a automatiquement inondation ?

Non, mais c’est souvent ce que pensent les personnes. Ce qui se passe à Paris, c’est une crue sans débordement en surface. Il n’y a pas d’inondation, sauf sur les quais. Mais la remontée et l’infiltration des nappes phréatiques sont importantes en banlieue, notamment en Seine-et-Marne. La difficulté des inondations, c’est que l’eau va rester au même endroit longtemps.

>> A lire aussi : Crues-inondations, comment faites-vous pour protéger vos habitations?

Les crues sont prévues par Vigicrues. Comment prévoit-on les inondations ?

On sait qu’il y a des inondations à partir d’un certain niveau d’eau. On va prévoir les inondations avec un certain nombre de paramètres. Quand Météo France donne ses prévisions, cela rentre dans un modèle qui va prévoir si oui ou non il y aura des inondations et donnera également une carte. Aujourd’hui nous sommes en vigilance inondations. On attend donc des inondations à certains endroits.

Est-ce qu’il y a des risques pour les Parisiens qui habitent à proximité de la Seine ?

Le principal risque pour ceux qui habitent près de la Seine c’est l’infiltration des caves. C’est pourquoi la mairie a conseillé aux habitants de remonter les objets de valeurs, ou ceux qui peuvent se détériorer avec l’eau. C’est également pourquoi le RER C est fermé préventivement. Certains musées ont commencé à vider leur réserve. Tout ça c’est des mesures de précautions. On déplace des objets peut-être pour rien, mais c’est pour ne pas évacuer dans l’urgence.

Un autre risque, c’est les courants qui sont très forts. Il ne faut pas s’approcher de l’eau, éviter de faire des selfies dans la Seine ou la Marne. Il faut avoir un comportement très prudent car le risque de se faire emporter est très grand.