Renoncement à l'Expo universelle: Fromantin dénonce la «lâcheté» de la méthode

SOCIETE L'annonce du retrait de la candidature française a été faite dans un courrier adressé vendredi par le Premier ministre Edouard Philippe au comité d'organisation...

20 Minutes avec AFP
— 

Jean-Christophe Fromantin (DVD), président du Comité Expo France 2025, a dénoncé lundi, après l'annonce du retrait de la candidature de la France à l'Exposition universelle 2025, la «lâcheté», la «déloyauté» et l'«indignité» de la méthode, affirmant avoir appris la nouvelle par voie de presse.

« De manière assez lâche »

«Ce n'est pas la France qui renonce à l'Exposition universelle, c'est le Premier ministre qui tout seul, de manière assez lâche, renonce à l'Exposition universelle», a tancé Jean-Christophe Fromantin sur RTL.

«Lâche, parce que je l'ai appris par un tweet du JDD samedi soir, alors que depuis 7 ans nous sommes des centaines à travailler sur ce grand projet pour la France (...). Je l'apprends par un tweet couvert par un appel du directeur de cabinet du Premier ministre dans la foulée, en me parlant d'une lettre que toute la presse semble avoir reçue, mais que je n'ai toujours pas reçue».

«Personne à ce jour, à cette heure, ne m'a envoyé la lettre», a-t-il insisté. «Je trouve la méthode d'une lâcheté, d'une déloyauté, d'une indignité par rapport à la fonction de Premier ministre et à la considération qu'il peut avoir vis-à-vis de tous ces gens, tous ces jeunes, tous ces acteurs qui depuis 7 ans travaillent sur l'Exposition universelle».

«Je crois qu'il y a beaucoup plus d'égards, pour ceux qui menacent et qui cassent à Notre-Dame-des-Landes que pour les dizaines, les centaines de personnes qui avec moi, avec d'autres, bâtissent ce projet d'Exposition universelle», a encore affirmé le maire de Neuilly.

«Je ne me retrouve pas dans cette France »

L'annonce du retrait de la candidature française a été faite dans un courrier adressé vendredi par le Premier ministre Edouard Philippe au comité d'organisation, révélé par le Journal du dimanche (JDD) et que s'est procuré l'AFP.

«J'ai décidé de ne pas donner suite à la candidature de la France à l'Exposition universelle, qui sera retirée», a écrit le chef du gouvernement à Pascal Lamy, président du Groupement d'intérêt public Expofrance 2025.

«Je ne me retrouve pas dans cette France qui renonce, qui recule ou qui s'excuse», avait réagi dimanche Jean-Christophe Fromantin sur Twitter.