Une idée pour Paris? Berlin et Adidas créent une paire de baskets avec un titre de transport intégré

INSOLITE La marque Adidas et la société des transports publics berlinois sortent, ce mardi, une paire de baskets avec titre de transport intégré. Les Berlinois pourront donc prendre le métro pendant un an grâce à cette chaussure. Et pourquoi pas à Paris ?…

Camille Obry

— 

Adidas et la société de transport berlinoise BVG lancent une paire de sneakers qui sert de titre de transport.
Adidas et la société de transport berlinoise BVG lancent une paire de sneakers qui sert de titre de transport. — Adidas
  • La paire de baskets avec titre de transport intégré imaginée par Adidas et les transports publics berlinois coûte 180 euros.
  • Des files d’attente se sont formées devant les deux magasins retenus pour vendre ces sneakers.
  • La marque parisienne Faguo se verrait bien monter un partenariat pour créer une paire de baskets équivalentes.

Les grandes marques de sneakers rivalisent d’effort pour sortir des paires plus originales les unes que les autres. Cette année Adidas frappe fort en collaboration avec Berliner Verkehrsbetriebe (BVG), les transports publics de Berlin. Baptisée EQT-Support 93/Berlin, cette paire de baskets permet à son propriétaire de prendre les transports en commun berlinois pendant un an, sans payer, si ce n’est le prix de la paire de chaussures, 180 euros. Un achat plutôt rentable quand le premier abonnement annuel pour les transports en commun de la capitale allemande s’élève à 728 euros.

Un titre de transport annuel est intégré dans la paire de sneakers.
Un titre de transport annuel est intégré dans la paire de sneakers. - Adidas

500 exemplaires seulement

« Berlin a une signification particulière pour nous. La ville et ses habitants ont fortement influencé notre marque, explique Till Jagla, directeur principal d’Adidas Originals, dans un communiqué. Nous tenons à remercier les fans passionnés d’EQT pour leur fidélité et leur passion pour ce projet. BVG aime Berlin et relie les gens les uns aux autres, ce qui était le point de départ idéal pour cette édition limitée EQT 93/17. »

Disponible uniquement dans deux magasins Adidas du centre de Berlin, cette paire est une édition limitée, produite à 500 exemplaires.

Le motif des sneakers rappellent ceux des sièges du métro berlinois.
Le motif des sneakers rappellent ceux des sièges du métro berlinois. - Adidas

Les fans de la marque, mais aussi ceux qui veulent profiter de cette offre, n’ont pas hésité ce mardi matin à faire la queue devant les deux magasins. Certains assimilent même cela aux longues files d’attente devant les AppleStore à la sortie d’un nouvel iPhone. « Le #BVG est le nouveau #Apple. Ils l’ont fait. #CarteAnnuelle #adidas. »

« On change de chaussures parfois »

Ce principe pourrait-il s’importer à Paris ? Contactée, la RATP n’a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet. Du côté d’Ile-de-France Mobilité, l’idée n’enthousiasme pas plus. « On essaie de travailler avec des solutions plus classiques, on pense plus abordable, explique-t-on à 20 Minutes. On change de chaussures parfois, non ? »

En effet, d’un point de vue médical, il est conseillé de ne pas garder la même paire sur une année. Garder toute l’année la même chaussure aux pieds provoque aussi des problèmes d’hygiène et d’odeur, en plus de déformer la paire. « La capacité de notre corps à tenir debout réside dans le fait qu’on est sur un sol qui est dur. En étant toute l’année sur des semelles, qui sont molles, on perd la qualité de notre posture, et cela peu entraîner une pathologie du dos », relève Muriel Montenvert, pédicure podologue et secrétaire générale de l'Union française pour la santé du pied. Pour la podologue, l’idée pourrait quand même être envisageable, si une fois arrivé au travail, on troque les sneakers pour d’autres chaussures.

Une marque parisienne pour une initiative parisienne

Chez Faguo, marque parisienne de chaussures, cette nouveauté correspond aux valeurs que les créateurs partagent. « Cette démarche favorise la réduction d’émission de CO2 en incitant les personnes à prendre le métro. C’est le moyen de transport qui émet le moins de CO2 », souligne Nicolas Rhor, créateur de la marque. Pour lui, la paire idéale serait des runnings, qui permettent de marcher avec une semelle confortable.

Nicolas Rhor se verrait bien reprendre l’idée et lancer le projet avec la RATP, mais pourquoi pas en changeant quelques détails. Par exemple utiliser une puce interchangeable et amovible, pour éviter de porter tous les jours la même paire de chaussures et de les user trop vite. Et pourquoi pas mettre la puce dans la manche d’un manteau ou d’un sac. Car à Paris, la validation du titre de transport ne se fait pas à hauteur de chaussures. « J’espère qu’il ne faudra pas faire de la gym pour valider son titre », ironise le créateur.

Reste à savoir si cette initiative fonctionnera à Berlin et si les détenteurs de ces baskets les utiliseront pour prendre les transports en communs ou les envisageront uniquement comme pièce de collection.

 

 Bon plan :  Economisez avec un code promo adidas