Val-de-Marne: L'hôpital militaire de Saint-Mandé paralysé par une panne de courant

SOCIETE L’Agence régionale de santé attend le rapport de l’hôpital…

R.L.

— 

L'hôpital d'Instruction des Armées Bégin (Val-de-Marne)
L'hôpital d'Instruction des Armées Bégin (Val-de-Marne) — ISA HARSIN/SIPA

Un black-out de 2h25. Lundi 1er janvier, l’hôpital d’instruction des Armées de Saint-Mandé (Val-de-Marne) a subi une importante panne électrique, révèle France Bleu Paris. « C’est très rare car nos réseaux électriques sont extrêmement protégés, mais on n’est jamais à l’abri d’une série d’erreurs humaines… Là il y a eu un enchaînement de dysfonctionnements », explique le médecin général Jean-Claude Rigal-Sastourné, médecin-chef du HIA Bégin.

Quatre patients transférés

Un container frigorifique branché sur la mauvaise prise, suivi du déchargement des batteries des automates qui sécurisent le réseau électrique ont tout fait disjoncter aux alentours de 18 heures. De plus, le système de secours n’a jamais pu se déclencher, précise la radio.

Lorsque le courant revient, à 20h25, quatre patients – intubées et ventilées – ont déjà été transférés vers des hôpitaux publics de la région parisienne. Ils reviendront toutefois à Bégin dans les jours suivants.

L’ARS attend un rapport

Selon Jean-Claude Rigal-Sastourné, « à aucun moment la santé des patients n’a été menacée, la continuité et la sécurité des soins a été maintenue, notamment grâce aux Pompiers de Paris et grâce au SAMU ».

Mais l’Agence régionale de santé​ (ARS) attend désormais le rapport de l’hôpital. Le HIA Bégin a convoqué une réunion « de retour d’expérience » pour le mercredi 10 janvier.