Trois gardes à vue après des heurts à Vélizy 2

- ©2008 20 minutes

— 

Ils étaient venus avec l'intention d'en découdre. Trois individus placés en garde à vue au commissariat de Versailles étaient entendus hier sur les échauffourées qui ont éclaté samedi soir entre des jeunes et des policiers dans un centre commercial de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Vers 19 h, une trentaine de personnes, âgées d'une vingtaine d'années et originaires de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), ont fait irruption au centre Vélizy 2 armés de couteaux, de matraques télescopiques et de bombes lacrymo- gènes.

Après avoir volé un blouson à un client, ils ont commencé à se bagarrer avec des vigiles qui ont alerté la police. Une fois sur place, les fonctionnaires ont échangé avec eux des coups de pied et de poing. Trois gardiens de la paix souffraient de blessures légères au visage, aux mains et aux cuisses. Les trois jeunes ont été placés en garde à vue pour « outrages, rébellion et violence » sur policiers.