Condamnés pour avoir coupé le courant du métro

- ©2008 20 minutes

— 

Un mois de prison avec sursis pour sabotage de la ligne 6 du métro. Vendredi, le tribunal correctionnel de Paris a jugé deux agents de la RATP coupables d'avoir volé un « rupteur d'alarme » le 14 novembre dernier, en pleine grève contre les régimes spéciaux de retraite.

Cette opération avait coupé l'alimentation des rames sur une partie de la ligne 6, provoquant leur arrêt durant une dizaine de minutes. Ils ont toujours nié, malgré des photos qui prouvent leur présence sur les voies juste avant les faits. Ils disent avoir vu un troisième homme s'enfuir.