De Neuilly à Montreuil, les villes à enjeux dans la région

Service Paris - ©2008 20 minutes

— 

En Ile-de-France, plusieurs villes seront observées à la loupe dimanche soir. On attend un déferlement médiatique à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) après le feuilleton Martinon. L'ancien porte-parole de l'Elysée écarté, c'est Jean-Christophe Fromantin (DVD) qui est soutenu par l'UMP. Il trouvera sur sa route un autre candidat de la droite, l'ex-maire-adjoint Arnaud Teullé, ancien de la liste... Martinon. Si la droite a toutes les chances de sortir vainqueur à Neuilly, ce ne sera pas forcément le cas dans la ville voisine de Colombes, où la secrétaire d'Etat Rama Yade a été dépêchée sur la liste de la maire sortante Nicole Gouetta. Le PS Philippe Sarre espère bien faire basculer la ville.

A Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), l'UMP n'ayant finalement pas tranché entre ses deux candidats, le maire sortant Maurice Lefèvre et Michel Montaldo, l'élection vire à une primaire organisée. Cette situation profitera sûrement au socialiste Hussein Mokhtari. A Argenteuil, le maire sortant (UMP) Alain Mothron se réjouit de la dispersion à gauche, avec Philippe Doucet, investi par le PS, et Alain Leikine, exclu du parti.

A Versailles (Yvelines), la bataille se jouera entre les deux adjoints UMP, François de Mazières et Bertrand Devys, et à Montreuil (Seine-Saint-Denis), la lutte sera interne à la gauche. Les socialistes sont divisés entre la liste du maire sortant (PC) Jean-Pierre Brard et celle de la Verte Dominique Voynet.