Alerte aux nappes de fioul dans les rivières

S. C. - ©2008 20 minutes

— 

L'association Robin des Bois a publié hier son atlas des marées noires dans les rivières. Et a recensé, ces quatre dernières années, cent pollutions par hydrocarbures dans le bassin Seine-Normandie. « Les bassins sont solidaires : ainsi, lorsqu'il y a une pollution sur l'Aisne, à la frontière belge, cela se déverse dans l'Oise, puis dans la Seine », explique Christine Bossard, la porte-parole de l'association.

Les marées noires sont dues soit à des négligences (par exemple lors de livraisons de fioul domestique), soit à des actes de malveillances lorsque des péniches dégazent pour vidanger.

« En avril 2006, un navire ravitailleur qui approvisionnait le port de l'Arsenal, à Paris, a laissé déborder 10 000 litres dans la Seine », rappelle Robin des Bois. L'association déplore que ces dégazages ne soient presque jamais punis, contrairement à ceux qui touchent les rivages maritimes.