VIDEO. Igor Bogdanoff mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

PARIS L'animateur aurait été interpellé dans le logement parisien de son ancienne compagne...

M.C.

— 

Igor Bogdanov.
Igor Bogdanov. — MEUNIER AURELIEN/SIPA

Selon les informations du Parisien, Igor Bogdanoff a été présenté à un juge ce jeudi matin pour « violation de domicile et dégradation légère de bien privé ». L’animateur sera convoqué au tribunal correctionnel et a été placé sous contrôle judiciaire, explique le quotidien citant une source judiciaire.

>> A lire aussi : Les frères Bogdanoff rejoignent l'équipe de chroniqueurs de «Touche pas à mon poste»

Igor Bogdanoff avait été placé en garde à vue mercredi matin après avoir tenté de s’introduire dans le domicile parisien de son ex-petite amie. La jeune femme envisagerait de porter plainte pour « violation de domicile ».

Interpellé dans le logement de son ancienne compagne

« Igor assume de manière parfois trop intense ce passage entre l’amour et l’amitié, a expliqué son frère Grichka Bogdanoff à Télé Loisirs. Igor est un perso passionné. Cette passion se transmet parfois dans des actes qui le font flamboyer au-dessus de ses prévisions et des attentes des autres. Il va très bien. »

C’est mercredi vers 5 heures du matin que l’auteur de livres de vulgarisation scientifique a été interpellé dans le logement de son ancienne compagne, rapporte le Parisien.

Igor Bogdanov aurait menacé de « médiatiser l’affaire »

Plus tôt dans la nuit, Igor Bogdanoff se serait rendu une première fois chez la jeune femme de 23 ans et aurait tenté de lui barrer la route alors qu’elle rentrait. La police, prévenue, a éloigné le frère de Grichka pour permettre à son ex-petite amie de rentrer chez elle.

Quelques heures plus tard, la jeune femme aurait entendu du bruit dans le couloir de l’immeuble. Quand elle a ouvert la porte, Igor Bogdanoff aurait fait irruption chez elle, toujours selon le récit du Parisien. Son nouveau petit ami aurait alors prévenu les forces de l’ordre. A l’arrivée des policiers, Igor Bogdanoff aurait menacé ces derniers de « médiatiser l’affaire » dans l’émission Les Grosses têtes sur RTL, avant d’être menotté et emmené au commissariat du VIe arrondissement pour y être placé en garde à vue.