J.O, Ryder Cup, Exposition universelle (peut-être)…Toujours plus d’événements en Ile-de-France

SOCIETE Le comité Expofrance 2025 passe ce mercredi son grand oral devant les membres du Bureau international des expositions…

Romain Lescurieux

— 

La tour Eiffel vue d'en bas, illuminée
La tour Eiffel vue d'en bas, illuminée — pixabay
  • Ryder Cup, Gay Games, Jeux olympiques… Paris accueille de plus en plus d’événements mondiaux.
  • Quelles sont nos chances d’obtenir l’Exposition universelle de 2025 ?

Les événements sportifs et culturels se bousculent aux portillons de Paris. Le comité Expofrance 2025 passe ce mercredi son grand oral devant les membres du Bureau international des expositions (BIE). Et ce, à un an du vote qui désignera le pays hôte pour l’exposition universelle de 2025. Ce mercredi toujours, World Rugby annoncera de son côté sa décision pour l’attribution du Mondial de rugby 2023. La France, l’Irlande et l’Afrique du Sud seront alors départagées au cours d’un vote à deux tours.

Deux ans après l’organisation de l’Euro de football 2016 et près d’un an après le championnat du monde de handball masculin, Paris accueille de plus en plus d’événements mondiaux. Tour d’horizon des rendez-vous qui vont se tenir ces prochaines années dans la capitale.

Des Gay Games à la Ryder Cup

Avant les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 et une éventuelle Exposition universelle sur le plateau de Saclay, la France et particulièrement l’Ile-de-France vont recevoir pour la première fois de leur histoire, de nombreux rendez-vous. Du 4 au 12 août 2018, la 10e édition des Gay Games se déroulera dans la capitale. Cet événement planétaire né en 1982 à San Francisco va attirer à Paris près de 15.000 participant-e-s, de 70 nationalités différentes. « Paris est reconnu dans le monde entier pour son combat en faveur de l‘égalité et de la défense des droits des personnes LGBTQI. Accueillir les Gay Games 2018 est une satisfaction et un honneur pour notre ville. Nous aurons à cœur que cet événement, qui fera rayonner Paris à l’échelle internationale, soit le plus réussi possible », avait souligné en octobre dernier Anne Hidalgo.

Un mois plus tard, du 25 au 30 septembre 2018, la Ryder Cup se déroulera au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines, d’une capacité d’accueil de 80.000 spectateurs par jour. Cette compétition internationale est le troisième événement le plus le plus médiatisé au monde, et c’est la première fois qu’il se déroule en France – depuis la création de ce trophée en 1927 – pour des millions d’euros de retombées économiques.

>> A lire aussi : Plus qu’un an avant la Ryder Cup à Paris, comment être au point pour le Jour J?

Puis l’AccorHotels Arena accueillera du 30 novembre au 16 décembre 2018, le 13e Championnat d’Europe féminin de handball. Enfin, en juin 2019, la France a été désignée pays organisateur de la Coupe du Monde de football féminin. Puis l’heure sera aux Jeux olympiques de 2024. Atout ou coup dur pour l’Exposition universelle dont la maire de Paris, Anne Hidalgo vantait les mérites avant d’effectuer un changement de cap à 360° pour se concentrer sur les Jeux ?

>> A lire aussi : Anne Hidalgo veut de moins en moins de l'Expo universelle, des élus grincent des dents

« Pour nous, c’est plutôt un atout à deux niveaux »

En septembre dernier, Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine, porteur de la candidature à l’Exposition universelle 2025, répondait à 20 Minutes : « Pour nous, c’est plutôt un atout à deux niveaux. D’abord car on sent que la communauté internationale est très sensible au renouveau de la France, notamment avec l’élection d’Emmanuel Macron et de ses futurs Jeux olympiques. La France existe, s’ouvre et est moins repliée sur elle-même », expliquait-il, avant de conclure : « L’autre point c’est la rénovation des systèmes de transports du Grand Paris. Le fait d’avoir les J.O et les engagements pris sur le Grand Paris Express et le CDG Express fait que nous donnons des gages supplémentaires de fiabilité à notre candidature »