Transports en commun: Les métros arrivent à l'heure, les RER et Transilien à la peine

Transports Si les métros arrivent globalement à l’heure, il n’en est pas de même pour les RER et transiliens, dont les résultats de ponctualité sont en deçà des attentes…

Antoine Irrien

— 

Paris le  21 mars 2013. Illustration transports régionaux à la gare du Nord.
Paris le 21 mars 2013. Illustration transports régionaux à la gare du Nord. — A. GELEBART / 20 MINUTES

« Incident grave de voyageur », « pause pour régulation du trafic », « problème de caténaire »… Pour les usagers des transports en commun, ces termes sont généralement synonymes de retard. Et ils reviennent un peu trop souvent dans leur quotidien. Selon les derniers chiffres de la RATP et de la SNCF en Ile-de-France, publié par Le Parisien, les objectifs de ponctualité - ou à défaut le « seuil minimal » de 95 % fixé par Île-de-France Mobilités  - ne sont pas respectés sur l’ensemble du réseau.

>> A lire aussi : Ile-de-France: Retards et problèmes répétés sur le RER B, la SNCF et la RATP «s’expliquent»

Le RER fait fausse route 

Aucune ligne de RER n’a atteint ses objectifs de ponctualité. Le meilleur élève, le RER E, pointe à 91,9 %. Toutes les autres lignes accusent d’importants retards. Et c’est le RER D qui occupe la dernière place à 85,2 % de ponctualité, talonné par la ligne A, la plus fréquentée d’Europe, 85,3 %.

Pour faire face à cette importante fréquentation et ces multiples retards, la SNCF compte sur le pilotage automatique qui équipera 100 % des trains de la ligne Aau second semestre 2018 et une refonte des horaires dès le 10 décembre. Les retards se multiplient également sur la ligne B (86,7 % de ponctualité). En cause : les travaux du Grand Paris Express qui impactent certains tronçons de la ligne. 

>> A lire aussi : Paris: Attention galère... Une partie du RER B fermée en novembre

Les Transiliens à la peine

Une seule ligne, la K (93,3 %), dépasse les objectifs de ponctualité. La ligne H, en revanche, semble attirer tous les ennuis. Retard de travaux, alertes fréquentes pour des colis suspect, caténaires arrachés… Si bien que seuls 89 % des trains arrivent à l’heure. « La ponctualité a baissé sur la N, la R et la U, elle s’est améliorée sur la J et la P et reste stable sur la L », note dans son rapport IDF Mobilités.

>> A lire aussi : SNCF: Des contrôleurs en civil dans les trains pour lutter contre les fraudeurs

Seul le métro fuse 

Seul bon point, le métro. Toutes les lignes dépassent les objectifs de ponctualité. Même la 13 dont la ponctualité s’est même améliorée d’un point et demi en un an pour atteindre 96,3 %.