L'ancien avocat du «milieu» Karim Achoui placé en garde à vue soupçonné d'exercice illégal de la profession

JUSTICE Il avait été radié du barreau de Paris en 2011 pour « manquements déontologiques »…

Lucien Petit-Felici avec AFP

— 

Karim Achoui en 2013, lors du procès concernant une tentative de meurtre à son encontre.
Karim Achoui en 2013, lors du procès concernant une tentative de meurtre à son encontre. — MEUNIER AURELIEN/SIPA
  • L’ancien avocat s’était fait connaître en défendant des figures du grand banditisme.
  • Il a été placé en garde à vue mercredi, celle-ci a été prolongée de 24 heures, ce jeudi.

L’ancien avocat controversé Karim Achoui a été placé en garde à vue mercredi matin soupçonné d'exercice illégal de la profession d’avocat et abus de confiance, selon une source judiciaire citée par l’AFP. Cette garde à vue dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), à Paris, a été prolongée jeudi matin pour 24 heures, a précisé cette source.

Karim Achoui s’était rendu célèbre pour avoir défendu des figures du grand banditisme français, mais également des personnalités publiques telles que Karl Zéro, Jamel Debbouze, Richard Gasquet ou encore Sami Naceri.

>> A lire aussi: Mais que vient faire l'ancien avocat Karim Achoui dans l'affaire Adama Traoré?

Un avocat au parcours sulfureux

Ce n’est pas la première fois que Karim Achoui, qui a travaillé avec les célèbres avocats Jacques Vergès et Roland Dumas, est confronté à la justice. Ainsi, en 2005, il est mis en examen pour subornation de témoin dans une affaire d’extorsion de fonds, mais bénéficie d’un non-lieu. En 2007, il est placé en garde à vue dans une affaire de blanchiment d’argent. Il est toutefois relaxé et innocenté. En 2008, il avait été condamné à sept ans de prison pour complicité dans l’évasion spectaculaire d'Antonio Ferrara, mais il est remis en liberté sous caution en 2009.

En 2011, il finit par être radié du barreau de Paris, qui invoque de « nombreux manquements déontologiques ». Il prête alors serment au barreau d’Alger et continue à exercer en France, en vertu d’une disposition des Accords d’Evian de 1962. En 2016, il avait ainsi été autorisé à assurer à Paris la défense du chanteur Jean-Luc Lahaye.

>> A lire aussi: Karim Achoui revient à la barre en France grâce à Jean-Luc Lahaye

Karim Achoui, qui a échappé à une tentative d’assassinat en 2007, s’est également illustré par ses engagements contre les sectes, l’état d’urgence, les caricatures satiriques du Coran dans Charlie Hebdo et en faveur des rohingyas et des musulmans français. Il avait notamment fondé la Ligue de défense judiciaire des musulmans, qui s’emploient à lutter contre les discriminations à leur encontre.