Essonne: Un homme risque de perdre son œil après un tir policier. La police des polices ouvre une enquête

POLICE L’homme blessé a été hospitalisé et risque de perdre son œil…

lucien petit-felici

— 

Un homme a été gravement blessé à l’œil samedi soir dans l'Essonne, après avoir essuyé un tir de la police
Un homme a été gravement blessé à l’œil samedi soir dans l'Essonne, après avoir essuyé un tir de la police — A. GELEBART / 20 MINUTES
  • Un homme a été gravement blessé à l’œil samedi soir après avoir reçu un tir de lanceur de balles de la part de la police.
  • L’individu n’a pas été interpellé par les forces de l’ordre.

Un homme de 26 ans a été gravement blessé à l’œil ce samedi soir dans l’Essonne, après avoir essuyé un tir de lanceur de balles de la part de la police. Une enquête a été ouverte par le Parquet d’Evry et confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices.

Une poursuite en voiture qui dégénère en début d’émeute

A l’origine de cet incident, une course-poursuite en voiture qui a dégénéré. Quatre hommes dans une automobile ont en effet refusé de se soumettre à un contrôle d’identité par la police, selon une source policière confirmant une information du Parisien. Une course-poursuite s’est alors engagée entre les deux véhicules. Les suspects ont ensuite tenté de prendre la fuite à pieds et sont allés se réfugier dans le quartier sensible de la Croix Blanche, à Vigneux-sur-Seine.

Les policiers sont alors rentrés dans le quartier pour interpeller les quatre individus, mais plusieurs personnes ont tenté de les en empêcher, provoquant un début d’émeute. Pour disperser le rassemblement, l’un des policiers a fait usage du lanceur de balles, blessant un homme de 26 ans. Ce dernier n’a pas fait l’objet d’une interpellation par les forces de l’ordre. Il a été hospitalisé et risque de perdre l’usage de son œil.

Cinq voitures incendiées en représailles

L’avocat de la victime, maître Serge Money, clame l’innocence de son client. Selon lui, le jeune homme n’aurait ni attaqué, ni provoqué les policiers mais « s’est juste approché pour voir ce qu’il se passait ».

Suite à l'émeute et à la blessure de ce jeune homme, cinq voitures ont été incendiées et plusieurs poubelles brûlées dans la commune de Vigneux-sur-Seine. Ces dégradations ont donné lieu à six interpellations, ont indiqué deux sources policières.