Oui, les bons plans (vraiment pas chers) étudiants existent à Paris

VIE ETUDIANTE C’est l’heure de la rentrée pour les étudiants. « 20 Minutes » a déniché des bons plans pour vous permettre de sortir du campus sans partir à l’inconnu et découvrir votre nouvelle ville…

lucien petit-felici

— 

Sortir à Paris sans se ruiner, c'est possible !
Sortir à Paris sans se ruiner, c'est possible ! — SIPA
  • A l’occasion de la rentrée universitaire, 20 Minutes livre aux étudiants une sélection de bons plans pas chers.
  • Au programme : bar, restos, vie nocturne, culture et sport à prix modérés.

En cette rentrée 2017, 20 Minutes a concocté pour les étudiants parisiens une petite sélection de sorties pas chères. L’occasion pour ceux fraîchement arrivés dans la capitale de découvrir la ville et de se faire plaisir sans se ruiner.

Boire un verre

Paris est réputé pour ses pintes à 9 euros et ses serveurs peu avenants. Mais les bars sympathiques et bon marché existent pour qui sait les trouver. Exemple au 2 bis, rue des Ecoles (5e arrondissement) où le bien nommé 2bis café propose des shooters entre 2 et 4 euros et des pintes entre 3 et 5 euros. On vous conseille également d’aller y dîner en début de soirée où un repas vous coûtera qu’une dizaine d’euros.

Autre lieu où trinquer, le Syphax, situé au 26, rue de Châteaudun (9e arrondissement). Ici, comptez 3 euros pour une pinte et 2 euros pour un shooter. Une fois de plus, l’endroit est très fréquenté le week-end.

Côté happy hour, on vous conseille également le Dude au 214, rue Saint-Maur (10e arrondissement), avec des pintes à 2,50 euros, des cocktails à 4 euros ou des verres de vin ou de pastis à 1,50 euro en happy hour (de 18h à 21H). Frères Coen obligent, les plus aventureux dégusteront un White Russian (Vodka, lait et liqueur de café).

Mais quel est LE bar idéal pour les étudiants assoiffés ? Sans aucun doute Au Taquet, situé au 19, rue Bleue (Paris 9e). Dans un cadre très convivial, vous pourrez profiter d’un happy hour exceptionnel (de 16h à 1h30 !). 2,50 euros la pinte et 15 euros les 12 shots, difficile de passer à côté.

Se restaurer

Tous cet alcool vous a donné faim ? Alors foncez sans attendre dans un petit restaurant vietnamien situé au 21, rue des Copreaux (15e arrondissement) : Le drapeau de la fidélité. Dans un cadre exceptionnel bien que peu spacieux (n’y allez pas trop tard et n’ayez pas peur de patienter un peu), vous dégusterez un copieux et délicieux bobun pour 5 euros, accompagné d’une bière à 1,50 euro (Si si !).

Si vous êtes plutôt gastronomie chinoise, rendez-vous sans plus attendre Chez Van au 65, boulevard Saint-Marcel (Paris 13e), où qualité rime avec quantité. Et pour cause, tout est fait maison et tout est à volonté pour seulement 10 euros (12 euros le soir). Difficile de faire mieux. Pensez néanmoins à passer un petit coup de fil avant de venir, la formule ayant un franc succès.

Si pour vous nourriture rime avec boisson, alors La cordonnerie est un endroit fait pour vous. Vous pouvez y déguster une pinte à 4 euros (2,50 euros en happy hour de 17h à 20h) et un couscous pour la modique somme de… 0 euro. Vous avez bien lu ! Tous les jeudis et samedis, ce restaurant situé au 28, rue Grenata (2e arrondissement) propose un couscous gratuit pour les consommateurs de boisson. En matière de bon plan, on peut difficilement faire mieux.

Sortir pour pas cher

Aller en boîte sur les Champs-Elysées ou à Saint-Michel, payer 20 euros l’entrée et 10 euros les consos, faire la queue pendant une heure en n’étant même pas sur de rentrer… Oubliez tout ça ! Les endroits les plus tendances sont parfois les moins chers et les plus accueillants.

Commençons par le Graal des noctambules aux fins de mois difficiles : la Ferme du bonheur. Situé à Nanterre au 220, avenue de la République, ce petit coin de campagne au milieu du béton est un vrai enchantement. Au milieu des animaux de la basse-cour, vous pourrez vous livrer à une multitude d’activités communautaires (agriculture, apiculture, actions sociales auprès des plus démunis, concerts, festivals de musique électronique). Sans aucun doute l’un des endroits les plus riches et les plus étonnants des Hauts-de-Seine.

Fin de saison pour les Mamie-Bonheur 2k17 ! 📷 @rgvideo 👏🏻

A post shared by Grégoire Meni (@gregoire_meni) on

Pour les clubbers, 20 Minutes conseille la boîte de nuit California avenue au 33 bis, rue des Lombards (1er arrondissement). Cet établissement propose des afterworks et des soirées clubbing, tous les soirs de la semaine. En plus, l’entrée est gratuite. Nous vous recommandons également le Hide Club au 46, rue des Lombards (1er arrondissement). Entrée gratuite et consos à 2 euros seulement.

Faire du sport

Pour maintenir la forme entre deux soirées, rien de tel qu’un passage par la salle de sport. Longtemps réputées inabordables, celles-ci font désormais le choix du low-cost pour s’attirer une clientèle plus jeune. C’est le cas de Neoness qui, avec quinze salles de sport dans Paris, est sans doute la salle de fitness la plus adaptée pour les étudiants. En effet, les abonnements sont très flexibles puisque vous ne paierez que ce que vous consommez. L’enseigne propose un tarif heures pleines et un tarif heures creuses, moins cher et idéal pour les étudiants aux tarifs souvent décalés et flexibles. L’abonnement standard ne coûte que 10 euros par mois.

Fitness Park dispose de six salles de sport dans Paris, ouvertes de 6h à 23h et propose un accès à un équipement haut de gamme pour moins de 1 euro par jour. L’idéal pour faire du sport à peu de frais. Enfin, pour les amateurs de vitesse, l’association Paris Roller propose tous les vendredis à ses membres des randonnées à roller dans Paris.

Se cultiver

Un esprit sain dans un corps sain ! Après le corps, 20 Minutes vous propose quelques idées pour muscler votre esprit sans rien payer. Vous ne le saviez peut-être pas, mais de nombreux musées parisiens proposent une entrée gratuite pour les moins de 26 ans. Ainsi, et contrairement aux idées reçues, la culture est assez bon marché. Parmi les musées proposant cette offre gratuite, on compte de prestigieuses institutions telles que le Louvre, le musée Rodin, le musée du Quai Branly, le musée de l’Orangerie ou encore le musée Picasso.

Si vous préférez la lecture, sans avoir forcément un budget conséquent, alors pas de panique. Avez-vous pensé au troc ? Le site pochetroc.fr propose en effet à ses utilisateurs d’échanger leurs vieux livres. Rien de tel que les bonnes vieilles méthodes. L’occasion pour vous de vous débarrasser des livres dont vous ne voulez plus tout en obtenant ceux dont vous avez besoin.

Mais le plus beau à Paris, c’est sans doute de se balader. En plus c’est gratuit, pour tout le monde et toute l’année. L’Office du tourisme vous propose donc une sélection de balades dans les lieux emblématiques de la capitale. Une belle occasion de découvrir ou de redécouvrir les nombreux visages de la Ville lumière.

Pour rappel, le gouvernement mettra prochainement en place un pass culture de 500 euros pour les plus jeunes. Tout jeune aura droit à ce dispositif le jour de ses 18 ans.