#20MINUIT. Fête, transport, sécurité, commerce... «20 Minutes» s'intéresse à vos nuits

SPECIAL NUIT La Conférence nationale de la vie nocturne se tient à Paris, jeudi et vendredi. « 20 Minutes » est partenaire de cet événement et a donc décidé de s’intéresser aux activités, pratiques, modes de consommation liés à la nuit…

Floréal Hernandez

— 

Paris photographié de nuit par le spationaute Thomas Pesquet depuis la Station spatiale internationale (ISS).
Paris photographié de nuit par le spationaute Thomas Pesquet depuis la Station spatiale internationale (ISS). — Pesquet/SIPA
  • Ce jeudi et ce vendredi, la Conférence nationale de la vie nocturne se tient à la Cité de la mode et du design de Paris.
  • Fêtards, sportifs, députés, policiers, riverains…, 20 Minutes est allé à la rencontre de ceux qui font et vivent la nuit.

Il existe mille et une nuits ! C’est pourquoi 20 Minutes a accepté d’être partenaire de la Conférence nationale de la vie nocturne, qui se tient ce jeudi et ce vendredi à la Cité de la mode et du design à Paris (13e). Si la nuit, la plupart des gens dorment, certains sortent pour faire la fête, d’autres font leurs courses, votent des lois, travaillent ou enfilent leurs baskets pour courir.

Des nuits aussi actives que les jours

Les journalistes de 20 Minutes sont partis dans des virées nocturnes à Paris, Strasbourg, Nantes ou Montpellier pour rencontrer des acteurs de la nuit – fêtards, DJs, chuteurs, policiers –, des riverains victimes ou non de nuisances, des collectivités, des sportifs ou des députés habitués des séances de nuit à l’Assemblée nationale.

Tous ces témoignages vont enrichir les débats de la Conférence nationale de la vie nocturne. Ils permettent surtout de découvrir des pratiques ou des modes de consommation propres à la nuit. On s’aperçoit que nos nuits sont aussi actives et belles que nos jours.

Pour retrouver tous nos papiers édités sur la nuit, cliquez ici. Chaque rédaction locale où se trouve 20 Minutes s’est penchée sur sa vie nocturne dans sa ville. A Nantes, on découvre qui sont les clients de la nuit, à Lyon, comment la ville longtemps endormie est devenue celle des noctambules, à Toulouse, un nouvel acteur majeur anime les nuits : le métro