Saint-Denis: Les élèves d’une école maternelle confinés après des tirs devant leur établissement

FAITS DIVERS Des tirs ont été entendus en milieu de matinée devant l'école Delaunay-Belleville, à Saint-Denis...

Caroline Politi

— 

Un policier(Illustration).
Un policier(Illustration). — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Rentrée mouvementée pour les écoliers de l’école maternelle Delaunay-Belleville, à Saint-Denis. Ce lundi, peu avant 11 heures du matin, des coups de feu ont été tirés à proximité de l’établissement scolaire. « Le plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS) a immédiatement été mis en place », précise à 20 Minutes le rectorat de Créteil. Les enfants sont restés confinés avec leurs professeurs dans les salles de classe le temps de la levée de doute, soit pendant environ 45 minutes.

>> A lire aussi : Comment renforcer les mesures de sécurité dans les écoles?

Selon des sources policières, l’échange de tirs a eu lieu à proximité de l’établissement mais ne le visait en aucun cas. Un différend entre un livreur et un riverain serait à l'origine des tirs, qui n'ont pas fait de victime. Les premiers éléments de l'enquête laissent également présager qu'il s'agirait de balles à blanc. Une enquête a été ouverte.

«On a la certitude que nos process fonctionnent» 

La journée des écoliers a pu reprendre comme si de rien n'était à l'heure du déjeuner. «Au moins, on a la certitude que nos process fonctionnent», positive le rectorat. L'école est située rue Jacques Duclos, près de la cité du même nom, où une importante saisie d'armes et de stupéfiants avait eu lieu fin août. Les policiers avaient notamment retrouvé un lance-roquettes anti-char, des explosifs, des fusils à pompe et 40 kg de résine de cannabis.