Oise: Sur le Bon Coin, un maire invite les députés novices en «stage découverte»

PETITE ANNONCE Christophe Dietrich, premier édile de Laigneville, veut montrer aux nouveaux députés l’impact immédiat des mesures qu’ils prennent…

Floréal Hernandez

— 

La petite annonce passée par le maire de Laigneville (Oise) qui offre aux députés novices un stage de découverte pour découvrir la réalité communale.
La petite annonce passée par le maire de Laigneville (Oise) qui offre aux députés novices un stage de découverte pour découvrir la réalité communale. — Capture d'écran Le Bon Coin
  • Elu en 2014, Christophe Dietrich a via cette petite annonce sur Le Bon Coin décidé de pousser un coup de gueule plein d’ironie.
  • Les députés curieux qui viendront dans sa commune seront nourris, logés !

Un « stage découverte » à Laigneville, dans l’Oise, ça vous intéresse ? Cette offre pour découvrir le quotidien de cette commune « rurbaine » de 5.000 habitants a été postée par le maire sans étiquette Christophe Dietrich sur Le Bon Coin et elle s’adresse aux députés novices. L’édile promet à ceux « n’ayant jamais exercé de responsabilités municipales » de découvrir la « réalité communale ».

>> QUIZ: Connaissez-vous les petits nouveaux de l'Assemblée?

A Laigneville, les novices de l’Assemblée nationale – au nombre de 422 sur les 577 élus du Palais-Bourbon – seront à une heure de Paris et à dix minutes en voiture de Creil. Ils découvriront cette ville « rurbaine » de 5.000 habitants et « à mi-distance de Compiègne et de Beauvais ».

Laignveille (Oise) à une heure de Paris est «un désert médical», estime son maire.
Laignveille (Oise) à une heure de Paris est «un désert médical», estime son maire. - Capture d'écran Google Maps

L’ironie masque sa colère

Lors de ce stage de découverte, le député rencontrera « des administrés (âmes sensibles s’abstenir) » et sera en immersion totale dans la vie de la commune entre les « rendez-vous du maire et conseiller départemental », les « réunions stratégiques avec les acteurs économiques, les élus locaux » mais aussi les « appels d’urgence à 2 heures du matin ». Car le maire élu en 2014 promet le logement et la nourriture aux députés qui viendront dans sa commune. « J’ai la chance d’avoir une chambre d’amis ou des élus prêts à les accueillir », rigole Christophe Dietrich.

>> A lire aussi: Les cinq députés qui ont marqué le premier mois de mandature

Il reprend son sérieux pour expliquer ce qui l’a poussé à écrire cette petite annonce. « La colère, assène-t-il. Mais je l’ai masquée avec de l’ironie, ça permet de mieux faire passer les messages. » Le sien est de « faire mesurer aux députés les impacts immédiats des décisions qu’ils prennent ». Les effets également des coupes budgétaires imposées et autres économies demandées par le gouvernement.

Car mardi, le maire de 45 ans – policier dans le civil mais détaché le temps de son mandat – a dû annoncer à l’une de ses administrés le non-renouvellement de son contrat CUI-CAE (contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement dans l’emploi). « Un contrat qui avait permis à cette femme dans une condition sociale déplorable de sortir de la tête de l’eau, de se former, d’apprendre un travail », détaille-t-il.

Aucun député n’a encore répondu

Ces contrats non chargés, Christophe Dietrich en a 17 dans sa ville pour 70 salariés. « J’en ai besoin pour faire fonctionner ma commune mais on ne s’en sert pas comme des contrats de facilité pour notre trésorerie. S’ils sont chargés, j’ai un surcoût de 400.000 euros », s’emporte-t-il après avoir été « déstabilisé par la réaction digne de cette dame ». Le maire et conseiller départemental ne compte pas « l’abandonner, on va voir ce qui est possible avec la communauté de communes ».

Ce ras-le-bol publié sur Le Bon Coin mercredi midi n’a pas encore été suivi d'un appel d'un nouveau député. « Laissons leur deux ou trois jours. » Il espère qu’un ou deux l’appelleront et mieux viendront. « Avant de nous demander de faire des économies, il faut réformer », estime le maire de Laigneville qui promet aux novices du Palais-Bourbon curieux de tout montrer de sa commune pendant le « stage découverte ».