Achats de votes à Corbeil-Essonnes: Les juges ont terminé leur enquête sur Serge Dassault

SOCIETE Les magistrats soupçonnent la mise en place d'un «système structuré, pyramidal»...

20 Minutes avec AFP

— 

L'industriel et sénateur Serge Dassault à Paris, le 29 septembre 2015
L'industriel et sénateur Serge Dassault à Paris, le 29 septembre 2015 — ERIC FEFERBERG AFP

Les juges d'instruction ont terminé leurs investigations dans l'enquête sur les soupçons d'achat de votes à Corbeil-Essonnes (Essonne) qui vaut au sénateur et milliardaire Serge Dassault, ex-maire LR de la ville, d'être mis en examen, a appris vendredi l'AFP de source proche de l'enquête.

« Système structuré, pyramidal »

Les magistrats soupçonnent la mise en place d'un «système structuré, pyramidal», passant par «des grands frères des cités» qui auraient eu pour mission d'aller convaincre les électeurs d'aller voter pour le successeur de Serge Dassault et actuel maire de la ville, Jean-Pierre Bechter (LR), en 2009 et 2010, contre des dons, des promesses de logement, de travail ou de rémunération.