VIDEO. Les trucs des champions de Rubik’s Cube: «On met du lubrifiant de toutes sortes, du plus liquide au plus épais»

INTERVIEW Un champion de Rubik's Cube a confié à «20 Minutes» ses trucs et astuces...

Propos recueillis par Océane Marache

— 

Abdelhak Kaddour est champion de France dans deux catégories en 2017.
Abdelhak Kaddour est champion de France dans deux catégories en 2017. — Océane Marache/20Minutes
  • Abdelhak Kaddou est à la fois étudiant en ingénierie des télécoms et champion de France de Rubik’s Cube
  • « Si la discipline de Rubik’s Cube professionnel existait je pense que je m’investirais plus »

Certains font du foot, de l’équitation ou des échecs. Pour d’autres encore, c’est le Rubik’s Cube. A 21 ans, Abdelhak Kaddour participe cette année au championnat du monde de Rubik’s Cube qui se tient à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Bien plus qu’un objet de décoration ou qu’un petit jeu pour lui, il a été sacré champion de France dans plusieurs épreuves (4x4, 6x6, 7x7). S’il a commencé à y jouer à 12 ans, il peut aujourd’hui expliquer à 20 Minutes tout l’art de ce cube magique…

>> A lire aussi : Championnat du monde de Rubik's Cube, «ce sont des ados, des grands ados mais il y a très peu de geeks»

Comment débuter une partie de Rubik’s Cube ?

On suit tous une méthode particulière qu’on a choisie, elles sont toutes différentes même si certaines sont plus populaires que d’autres. En général, on visualise juste la première étape puis on voit au fur et à mesure en essayant d’anticiper au maximum sur les étapes suivantes. Pour ceux qui le font en très peu de temps, ça prend 5 secondes en combinant efficacement la vitesse, l’anticipation et la coordination des mouvements.

Pour ceux qui débutent et qui ont du mal, est-ce qu’il faut se décourager ou ont fini toujours par y arriver ?

On ne parvient pas à ce type de compétition en claquant des doigts. Il faut prendre un moment, regarder des vidéos avec des explications. Le fait de voir un tuto avec une personne qui explique c’est moins prise de tête que de lire un livret. Mais résoudre un Rubik’s Cube tout seul sans explication c’est presque impossible.

A quel moment sait-on qu’on a percé le secret du Rubik’s Cube ?

C’est un peu comme le vélo, on apprend à le résoudre une fois et au fur et à mesure ça vient tout seul. La différence c’est qu’on devra toujours être un minimum concentré et réfléchir pour y arriver. Je peux parler avec d’autres gens en même temps par exemple mais je serais plutôt lent. Ça ne s’apprend pas comme une dictée ou un cours de maths, c’est la répétition avec les doigts. Le principe est le même que de jouer d’un instrument.

Il existe des techniques un peu secrètes ou farfelues ?

On met du lubrifiant de toutes sortes dans nos Rubik’s Cube, du plus liquide ou plus épais. De manière générale, c’est évidemment fait pour aller plus vite mais on peut aussi chercher à avoir une sensation particulière avec son cube. Quand on tourne avec un cube qui ne nous plaît pas, ça pose problème donc on cherche le lubrifiant adapté pour parvenir à des sensations qui nous plaise.

C’est possible de tricher ?

Il y a un règlement officiel, avec des juges et des délégués, donc non ! Mais au-delà, on ne peut pas vraiment, le cube ne le permet pas. Tourner une pièce ou échanger une gommette oui mais ça se voit tout de suite. Il y a eu des cas comme l’épreuve à l’aveugle où la personne avait mis son bandeau un peu plus haut et voyait tout finalement. Les sanctions ensuite sont sévères, ça ne rigole pas…

Peut-on vivre de ce jeu ?

Malheureusement ce n’est pas encore professionnel. On peut être amené à faire des petites animations par-ci par-là mais on ne peut pas gagner sa vie. Même les prix des compétitions ne permettent pas de subvenir à ses besoins. Mais si la discipline de Rubik’s Cube professionnel existait je pense que je m’investirais plus qu’aujourd’hui.