Paris: Cinq candidats pour succéder à NKM à la tête de l'opposition LR dans la capitale

POLITIQUE Les 54 élus LR se prononceront ce mercredi soir à bulletins secrets...

R.L. avec AFP

— 

NKM (LR-UDI) à Paris
NKM (LR-UDI) à Paris — SIPA

Cinq candidats, dont la maire du 5e arrondissement Florence Berthout, se sont déclarés lundi pour succéder à Nathalie Kosciusko-Morizet à la tête du groupe Les Républicains d’opposition à la maire PS de Paris Anne Hidalgo, a-t-on appris auprès du groupe. Les 54 élus LR se prononceront ce mercredi soir à bulletins secrets.

>> Lire aussi. NKM ne sera plus présidente du groupe LR au Conseil de Paris

Florence Berthout tiendrait la corde

Les candidats au renouvellement à mi-mandat du poste de président de groupe, dont l’élection aura lieu le 5 juillet, sont, outre Mme Berthout, 55 ans, François-David Cravenne, 50 ans (15e), Jean-Baptiste de Froment, 39 ans (9e), Jean-Baptiste Menguy, 38 ans (15e) et Alexandre Vesperini, 30 ans (6e).

Nathalie Kosciusko-Morizet avait annoncé mardi dernier qu’elle renonçait, sur « fond de divergences profondes », à diriger le groupe LR et allait intégrer un groupe de conseillers LR « indépendants », dont la constitution n’a pas encore été actée.

De nombreux élus avaient indiqué que NKM, candidate malheureuse aux législatives à Paris, serait battue si elle se présentait à sa propre succession à la tête du groupe. Selon plusieurs élus, Florence Berthout, qui a succédé en 2014 à Jean Tiberi dans le Ve face à une dissidence du propre fils de l’ex-maire de Paris, tiendrait la corde.

La droite parisienne s’est retrouvée tiraillée de tensions après avoir perdu aux législatives quatre circonscriptions sur les six qu’elle détenait, ravissant néanmoins la 18e à la gauche.