Sites et applications de rencontres: Avez-vous déjà fait de mauvaises rencontres?

MAUVAISES RENCONTRES Les sites et applications de rencontres sont parfois un terrain de jeu pour les prédateurs sexuels. Vous êtes-vous déjà senti en danger en allant à un premier rendez-vous?

C.Po.

— 

Les sites et applications de rencontre sont de plus en plus populaires (illustration)
Les sites et applications de rencontre sont de plus en plus populaires (illustration) — JEAN-SEBASTIEN EVRARD AFP

Meetic, Tinder, Grindr ou Adopte un mec… Près d’un Français sur cinq se serait déjà inscrit sur un site ou une application pour rencontrer l’âme sœur ou un partenaire d’un soir, selon un sondage réalisé en 2016 par BVA pour le Parisien Magazine. C’est peu dire que cette manière de faire des rencontres est aujourd’hui entrée dans la norme.

Néanmoins, si les sites et applications mettent en garde leurs usagers contre de mauvaises rencontres, et préconisent notamment de toujours organiser le premier rendez-vous dans un lieu public, les applications sont parfois un terrain de chasse pour des prédateurs sexuels.

Augmentation des viols en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, les viols issus d’un premier contact ayant eu lieu en ligne ont bondi de 450 % entre 2011 et 2016. En France, de telles statistiques n’existent pas mais certains faits divers confirment que l’Hexagone n’est pas exsangue de ces agressions. En mai dernier, un homme a été condamné à treize ans de prison pour «viols et agressions sexuelles» sur onze victimes, rencontrées sur Adopte un mec.

Avez-vous déjà fait de mauvaises rencontres sur des applications ? Prenez-vous des dispositions particulières avant d’aller à un premier rendez-vous avec une personne rencontrée sur un site ? Est-ce un risque que gardez à l’esprit pendant toute la durée du rendez-vous ? Témoignez dans les commentaires ou sur l’adresse contribution@20minutes.fr. Dans votre mail, n’hésitez pas à nous laisser votre numéro de téléphone afin que nous vous recontactions. Votre témoignage pourra être anonyme si vous le désirez.