Une bouche à incendie ouverte par des adolescents à Pantin, le 21 juin 2017.AFP PHOTO / Laurent EMMANUEL
Une bouche à incendie ouverte par des adolescents à Pantin, le 21 juin 2017.AFP PHOTO / Laurent EMMANUEL — AFP

CIVISME

Val-de-Marne: Il se fait tabasser en protégeant une bouche à incendie

Il souffre de multiples traumatismes au visage et d'une épaule luxée...

Lutter contre les incivilités peut coûter cher. Un habitant d'Orly en a fait les frais jeudi soir alors que la canicule était à son paroxysme partout en France. Ce détail est important car la victime, qui souhaite conserver l'anonymat, s'est faite agresser en tentant d' empêcher des jeunes d'ouvrir sauvagement et illégalement une bouche à incendie. Ce phénomène qui a pris de l'ampleur ces derniers jours avec la canicule.

>> A lire aussi : Nord: Non, les bouches à incendie ne servent pas à se rafraîchir s’il fait chaud

Vers 19h30, la victime se dirige vers un groupe d'adolescents, dans le quartier des Aviateurs, une «zone d’expérimentation de sécurité renforcée», précise Le Parisienpour les enjoindre à ne pas ouvrir cette bouche d'incendie. Peine perdue, le petit groupe s'en prend alors à lui, lui administrant notamment un coup de clé à molette derrière le crâne. Pendant ce temps, la bouche à incendie est ouverte et un geyser inonde une partie de la rue. La victime s'est également fait voler son portable.

Au Parisien, sa femme a confié vendredi soir qu' « il ne peut toujours par parler ». Les policiers de Choisy-le-Roi, arrivés sur place après l'incident, n'ont pour l'instant arrêtés que l'auteur du coup de clé à molette. Une enquête a été ouverte « pour violences volontaires aggravées et vol en réunion devrait permettre de confondre les autres agresseurs ».