Ile-de-France: Le Stif déclenche le forfait «antipollution» à partir de jeudi

TRANSPORTS Selon Airparif, le pic de pollution persiste avec dépassement du seuil d’information...  

R.L.

— 

Paris, lors d'un pic de pollution le 18 mars 2016
Paris, lors d'un pic de pollution le 18 mars 2016 — PATRICK KOVARIK AFP

La présidente de la région Ile-de-France et du syndicat régional des transports (Stif), Valérie Pécresse, a décidé ce mercredi de déclencher le forfait « antipollution » sur l’ensemble du réseau de transports en commun francilien pour la journée du jeudi 22 juin à l’occasion du pic de pollution à l’ozone persistant.

Au prix de 3,80 euros

Selon Airparif, le pic de pollution persiste avec dépassement du seuil d’information. La persistance de cette concentration d’ozone dans l’atmosphère francilienne est notamment due aux fortes chaleurs subies ces derniers jours. A la demande de Valérie Pécresse, présidente du Stif et de la région Ile-de-France, le Stif met donc en place le forfait « antipollution » toutes zones, créé au début de l’année, au tarif incitatif de 3,80 euros.

Selon la région, l’objectif de ce nouveau titre de transport est d’inciter les Franciliens à laisser leur véhicule au garage et à privilégier les transports collectifs », précisant que « le coût de cette mesure est estimé à 500.000 euros par jour ».