« Accablant » pour le Technocentre

- ©2008 20 minutes

— 

Quelque 30 % des cadres et ingénieurs travaillent « sous tension » au Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines). Une proportion supérieure à la normale, selon des élus du personnel du site, qui ont communiqué hier un rapport mandaté à la suite des trois suicides survenus fin 2006 sur place. Le questionnaire, qui a reçu 60 % de réponses, est « accablant ». « Le taux de population à risques au Technocentre est de plus de 30 % alors que la moyenne nationale est de 10 % », ont déclaré deux membres du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Le rapport d'expertise du cabinet Technologia, remis le 21 janvier, pointe « les situations de souffrances des salariés et des cadres, victimes d'un mode de management par la culpabilisation », déclare Pierre Nicolas, membre du CHSCT.