Elle avait détourné des fonds publics

- ©2008 20 minutes

— 

Une ex-directrice adjointe du conseil général du Val-d’Oise a été condamnée jeudi par le tribunal de Nanterre à deux ans de prison avec sursis pour favoritisme et détournements de fonds publics à la fin des années 1990. Celle-ci a favorisé de 1995 à 1999 un cabinet de conseil et d’audit, Reflexe. Pour ne pas dépasser le plafond légal d’attribution d’un marché sans mise en concurrence (300 000 francs à l’époque), elle a eu recours à des sociétés qui facturaient des études faites par Reflexe.