Paris: Ils nagent dans le canal de l'Ourcq ce week-end... Près de 1.500 nageurs à l'Open Swim Stars

SPORT Environ 1.500 nageurs participeront à l'Open Swim Stars. Les premiers à goûter l'eau du Canal de l'Ourcq cette année... 

Camille Anger

— 

L'Open swim stars propose à 500 nageurs des courses de 2 à 5 km dans le canal de l'Ourcq et le bassin de la Villette, les 17 et 18 juin à Paris (Illustration).
L'Open swim stars propose à 500 nageurs des courses de 2 à 5 km dans le canal de l'Ourcq et le bassin de la Villette, les 17 et 18 juin à Paris (Illustration). — © Gui Fav
  • Pour la troisième année consécutive, l'Open Swim Stars se déroule samedi et dimanche le long des quais du bassin de la Villette et le canal de l'Ourcq
  • Des courses payantes en nage libre de 2 à 5 km sont proposées en présence des champions de la natation Camille Lacourt, Théo Curin et Fréderick Bousquets
  • Les compétiteurs pourront se baigner sans danger dans une eau naturelle dans la capitale

Un plongeon dans la Seine, c’est permis ? « Pas encore, nous aurions aimé », avance, Laurent Neuville, un des organisateurs de l’Open Swim Stars. En 2012, au lancement de cet événement sportif, leur copie a dû être revue :  les courses en nage libre ne pouvaient se dérouler dans la Seine.

>> A lire aussi: On va pouvoir se baigner dans la Seine, vraiment ?

La préfecture de police avait invoqué d’une part, la « qualité insuffisante » de l’eau de la Seine pour la baignade « malgré une nette amélioration », et d’autre part, le fait que l’épreuve aurait « totalement perturbé la navigation sur le bief de Paris ».

« Un jour, ça deviendra possible de plonger dans la Seine »

Samedi et dimanche, l’Open Swim Stars se déroule sur les quais du bassin de la Villette et le canal de l’Ourcq. Pour cette troisième édition, « nous avons obtenu l’accord de l’Agence régionale de la santé (ARS). Les traces des deux bactéries analysées sont quasi-nulles », indique  Laurent Neuville également directeur de Sports swim organisation. Avec une quinzaine de microplaques d’escherichia coli et encore moins d’entérocoques intestinaux selon le dernier relevé, les bactéries sont en nombre inférieur par rapport aux normes maximales (respectivement 900 et 330 microplaques). La baignade sera donc sans danger. Par contre, cette eau n’est pas destinée à la consommation.

« Il faut se méfier de ce qui ne se voit pas et n’a pas d’odeur », poursuit le vice-champion d’Europe aux 4 x 100 mètres nage libre en 1989. Ce qui n’empêche pas l’organisateur de défendre la natation en milieu naturel et urbain. « Nous avons démontré qu’il est possible de se baigner dans les canaux à Paris. Cela suscite une prise conscience collective pour préserver nos cours d’eau ». A la mi-juillet, le bassin de la Villette sera ouvert à la baignade dans le cadre du plan «  Nager à Paris ».

>> A lire aussi: Nager dans la Seine? «Dégueulasse» mais «jouable» (et ce sont ceux qui l'ont fait qui le disent)

Laurent Neuville garde espoir. « Plonger dans la Seine est aujourd’hui impossible mais, un jour, ça le deviendra. » Ce fleuve, Jacques Tuset le connaît :  il l’a parcouru d’est en ouest en 2006. « Je suis parti du  pont National au pont Garigliano », précise ce spécialiste des marathons et raids à la nage, parfois dans des conditions extrêmes.

Dans une eau à « 18 °C », il a mis « 2 h 18 pour 12 km » et atteste avoir « un peu bu la tasse ». Pour autant, il n’est pas tombé malade à la suite de cet exploit. « Je suis peut-être immunisé à force… », avance-t-il. Une série de vaccins au préalable avait été nécessaire pour recevoir l’avis favorable de la préfecture. Jacques Tuset rejoindra les autres nageurs pour le 5 km samedi soir. « Il n’y a aucun risque à se baigner, surtout si le beau temps continue ! », déclare-t-il, deux jours après s’être livré à « une baignade sauvage » dans les eaux troubles de la Tamise.

Pratique

Les courses prévues se déroulent sur 1, 2 ou 5 kilomètres et s’adressent aux nageurs réguliers. Un supplément de 6 euros est imposé aux non licenciés. Les prix varient en fonction de la course de 25 à 50 euros. La navigation sur le canal sera arrêtée samedi soir de 18 h à 20 h 30 et dimanche de 10 h 15 à 11 h 45 et de 12 h 30 à 13 h 15. ​Les champions de la natation Camille Lacourt, Théo Curin et Fréderick Bousquet seront présents.