Législatives: Sauvetage à gauche et espoirs LREM… Découvrez les points chauds dans le Val-de-Marne

ELECTIONS Ils sont 153 candidats à s’affronter dans 11 circonscriptions du Val-de-Marne, lors du premier tour des élections législatives, qui se déroulent ce dimanche…

R.L.

— 

Illustration vote et élections. AP Photo/Lionel Cironneau
Illustration vote et élections. AP Photo/Lionel Cironneau — Lionel Cironneau/AP/SIPA
  • Dans le département, les candidats de La République en marche sont presque tous de parfaits inconnus mais leurs chances de victoire sont réelles
  • C’est dans le Val-de-Marne que se trouve la plus jeune candidate aux législatives

Du renouveau dans le 94. Si les électeurs de l’Essonne choisiront ce dimanche lors du premier tour des législatives, parmi des célébrités et des personnalités politiques connues, ceux du Val-de-Marne, auront un choix à faire beaucoup moins « people ».

De nombreux élus ont en effet préféré passer la main, comme le socialiste et maire de Créteil, Laurent Cathala dans la 2e circonscription, ou encore le maire (LR) de Saint-Maur-des-Fossés, Sylvain Berrios (1re circonscription). Tout semble donc possible dans ce département pour les « outsiders ». 20 Minutes fait le point sur l’ambiance.

>> A lire aussi : Valls, Dieudonné, Lalanne, Villani, Parti Pirate... Tout est réuni pour faire le buzz dans l'Essonne

Les survivants

Gilles Carez (LR) : Dans la 5e circonscription du Val-de-Marne (Le Perreux, Nogent, Champigny), le député sortant Les Républicains Gilles Carrez, 68 ans, a laissé sa place à Christelle Royer à la mairie du Perreux, afin de se consacrer entièrement au renouvellement de son mandat de député. « Mon expérience sera très utile au Parlement face aux députés d’Emmanuel Macron, et face à l’hégémonisme de l’exécutif », a déclaré auprès du Parisien, le candidat élu depuis 1994 à la tête de la circonscription

Laurence Abeille (EELV) : La députée sortante de la 6e circonscription (Fontenay, Saint-Mandé, Vincennes), repart pour un tour. Elle assure sur son site Internet que son « travail législatif demeure évidemment lié avec les dossiers de la circonscription : manque de logements sociaux, chômage, transports collectifs saturés, pollution de l’air, bruit ».

Michel Herbillon (LR) : Le député LR sortant de la 8e circonscription, et maire de Maisons-Alfort, a de son côté lancé le 11 mai sa campagne dans sa ville et espère aussi revenir à l’Assemblée nationale.

Le PS mise sur la carte Taubira en soutien

Ce mercredi soir à Créteil, Christiane Taubira l’ancienne ministre de la Justice sera au conservatoire Marcel-Dadi pour une réunion publique de soutien au candidat socialiste Axel Urgin qui se présente dans la 2e circonscription, note le Parisien. Un soutien élargi dans la foulée à Olivier Place, candidat dans la 1re circonscription. A noter que Luc Carvounas (PS), ancien sénateur du Val-de-Marne, tente désormais sa chance en tant que député dans la 9e circo.

LREM aligne « les inconnus »

Jean-Jacques Bridey,député PS du Val-de-Marne, maire de Fresnes, et soutien d’Emmanuel Macron en Ile-de-France fait office de « star » LREM dans le département. Mais si les noms de Jennifer Douieb-Nahon (8e), Sheerazed Boulkroun (10e), Laurent Saint-Martin (3e), Frédéric Descrozaille (1re) ou encore Guillaume Gouffier-Cha (6e), n’évoquent pas grand-chose, les chances de victoire sont réelles.

>> A lire aussi : «J’ai demandé à mon père de m’aider», raconte la plus jeune candidate aux législatives

Vers la surprise « Allons enfants » ?

« Pas besoin de faire études spécifiques pour devenir député non ? » A 18 ans, Morgane Guerreau, la plus jeune candidate aux élections législatives n’a pas froid aux yeux. Investie dans la 4e circonscription du Val-de-Marne, elle représente Allons enfants, un parti dont les membres ont tous entre 18 et 25 ans.