Ile-de-France: Solère contraint de démissionner de la présidence du groupe LR au Conseil régional

LEGISLATIVES L’absence de Thierry Solère (LR) au Conseil régional d’Ile-de-France a été notamment décriée par ses pairs…

20 Minutes avec AFP

— 

Thierry Solère
Thierry Solère — MICHEL EULER/AP/SIPA

C’est fini. Vendredi, Thierry Solère a été contraint de démissionner de la présidence du groupe LR au Conseil régional d’Ile-de-France, ont indiqué à l’AFP plusieurs élus régionaux, confirmant une information de  RTL.

Une « absence répétée »

« Il apparaît que les responsabilités extérieures (présidence du comité d’organisation de la Primaire de la Droite et du Centre, porte-parole de notre candidat aux Présidentielles) que tu as eues à exercer au cours de ton mandat de président ne t’ont pas permis de consacrer tout le temps nécessaire à l’exercice de ta fonction à la tête du groupe Les Républicains à la Région », ont écrit les membres du groupe LR du Conseil régional, selon la radio nationale.

Thierry Solère, député sortant LR de Boulogne-Billancourt, un temps porte-parole de François Fillon, a remis sa démission en fin de matinée, officiellement pour se consacrer à sa campagne des élections législatives dans les Hauts-de-Seine. Selon plusieurs sources, outre son « absence répétée » au Conseil régional, certains de ses collègues dénoncent sa proximité avec La République en Marche ! du président Emmanuel Macron. « Je préfère mon pays à mon parti » avait-il déclaré sur Europe1, mercredi.