Paris: Couche-tard, lève-tôt, bonne nouvelle! 10 lignes du Noctilien renforcées dès lundi

INFO «20 MINUTES» Le plan de développement du réseau de bus nocturnes d’Ile-de-France – Noctilien – va connaître sa première étape lundi avec le renfort de fréquence de 10 lignes…

Floréal Hernandez

— 

Un bus Noctilien. (Illustration)
Un bus Noctilien. (Illustration) — POUZET/SIPA
  • Le renfort de fréquence des 10 premières lignes du Noctilien s’élève à 14 millions d’euros en année pleine
  • La fréquence passe de 1 bus par heure à 1 bus toutes les 30 minutes en semaine et 1 bus toutes les 20 à 30 minutes le week-end

Les lève-tôt et les couche-tard attendront moins leur bus. Là, on parle de 12,8 millions de voyageurs en 2016. Dans le cadre de son plan Noctilien, le Stif – syndicat des transports d’Ile-de-France – passe la seconde avec le renforcement de 10 lignes du réseau de bus nocturnes à partir de ce lundi. « Ce n’est pas seulement un renfort, c’est un doublement de la desserte sur neuf lignes et une très grande fréquence sur la N71 », lance Stéphane Beaudet, vice-président de la région Ile-de-France chargé des transports.

Les lignes Noctilien renforcées au 22 mai 2017.
Les lignes Noctilien renforcées au 22 mai 2017. - Stif

>> A lire aussi: Réduction du temps d’attente, nouvelles lignes… Le réseau Noctilien va se développer

Ainsi, pour les lignes N21, N23, N31, N32, N34, N43, N45, N52 et N53, la fréquence de passage des bus passera à 1 bus par heure (semaine et week-end) à 1 bus toutes les 30 minutes en semaine et 1 bus toutes les 20 à 30 minutes le week-end.

Quatre rocades autour de Paris prévues

En ce qui concerne la ligne N71 – Saint-Maur-Créteil - Bourg-la-Reine –, la fréquence sera de 1 bus toutes les 15 minutes en semaine et 1 bus toutes les 6 minutes le week-end.

Le montant de ce premier renfort sur ces 10 lignes de Noctilien s’élève à 14 millions d’euros par année pleine.

>> A lire aussi: Vers l'arrêt à la demande pour les femmes dans le Noctilien

Le Stif compte d’ici à 2019-2020 poursuivre l’amélioration du maillage de l’Ile-de-France avec la création de trois lignes en grande couronne qui longeront les lignes du RER D Nord, la branche nord de la ligne H et la branche ouest de la ligne H. Quatre lignes en rocade, autour de Paris, seront également mises en service. Là, « le coût d’exploitation de ces nouvelles dessertes est estimé à 13 millions d’euros en année pleine », indique le Stif.

Avec ce plan Noctilien, le Stif s’attend à une augmentation du nombre de ses voyageurs : 41.000 chaque nuit du week-end, 27.500 en semaine. « C’est évident si les conditions de voyage sont bonnes », souligne Stéphane Beaudet. Celui-ci avance aussi que « le service profitera aux voyageurs de la nuit mais aussi à ceux qui l’utilisent le week-end pour rentrer en sécurité – notamment un jeune public noctambule – et à leurs parents qui attendent le retour de leurs enfants ».