Macdonald, nouveau quartier pour 2012

Sophie Caillat - ©2008 20 minutes

— 

L'un des plus grands architectes mondiaux vient d'être choisi pour restructurer le plus long bâtiment de Paris. Le Néerlandais Rem Koolhaas mettra sa patte sur les entrepôts Macdonald, à la porte d'Aubervilliers (19e). Il a été désigné « coordonnateur » de leur reconversion par le propriétaire des lieux, un groupement où la Ville est présente à 20 %, Icade à 30 % et la Caisse des Dépôts à 50 %.

L'enfilade de béton de 600 mètres de long, construite dans les années 1960 et coincée entre le boulevard extérieur et les voies ferrées, va devenir un feuilleté, coupé en son milieu pour laisser passer le futur tramway des Maréchaux, qui se connectera à la future gare Eole-Evangile sur la ligne E. Le rez-de-chaussée, où les camions récupèrent actuellement les marchandises, sera une rue ouverte et animée de commerces. Le premier étage, avec ses 6 mètres sous plafond, sera reconverti en bureaux avec mezzanines et vues sur patios intérieurs. Et sur l'actuelle toiture, qui sert actuellement de fourrière automobile, seront greffées de nouvelles constructions. Là s'installeront plus de mille logements, aux architectures dépareillées qui contrasteront avec l'alignement de béton. Tous les équipements nécessaires, de la crèche au collège, seront aussi construits pour ce nouveau quartier. L'ensemble s'étalera sur 160 000 m2 et doit être prêt pour 2012, à la livraison prévue du tramway.

« Pour des raisons économiques et écologiques, on a décidé de conserver le bâtiment, qui a un aspect patrimonial et dont la structure possède un fort potentiel », précise Rémy Ferrand, architecte au cabinet Dusapin-Leclercq, en charge de tout le schéma d'aménagement de Paris-Nord-Est. Quatre architectes d'envergure internationale ont planché pendant seulement un mois sur le projet, et c'est Koolhaas qui est sorti vainqueur de cette consultation. « Il a su rendre poreux un bloc infranchissable, en créant des rues intérieures, et surtout une vraie liaison urbaine avec Aubervilliers, où un nouveau quartier est aussi en train de sortir de terre », estime Jean-Pierre Caffet, adjoint (PS) au maire de Paris en charge de l'Urbanisme.