La pierre toujours aussi chère à Paris

Carole Bianchi - ©2008 20 minutes

— 

Pour la baisse des prix de l'immobilier, il faudra encore attendre. Selon les notaires de Paris-Ile-de-France, qui ont présenté hier le bilan du marché francilien pour le troisième trimestre 2007, le prix moyen des appartements anciens dans la capitale s'élève à 6 181 euros le m2 (+ 8,7 % par rapport à l'an passé). L'Ile-de-France n'est pas en reste, avec une hausse de 7,1 % contre 5,7 % au niveau national. « Des professionnels de l'immobilier avaient annoncé, en octobre, une baisse du prix des logements anciens durant l'été. Cette anticipation est aujourd'hui contredite par les faits, a déclaré Me Jean-Marie Montazeaud, président des notaires des Hauts-de-Seine. Les prix ont continué de croître au troisième trimestre 2007 et une baisse n'est pas à l'ordre du jour en raison de la pénurie de logements. »

Dans la petite couronne, le prix moyen des appartements anciens grimpe à 3 795 euros, soit 6,2 % d'augmentation par rapport à 2006. Neuilly (Hauts-de-Seine) arrive en tête avec 6 913 euros le m2 et Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) en queue de classement avec 2 304 euros le m2. Pour la grande couronne, il faut compter 2 970 euros le m2, soit une hausse plus raisonnable de 4,7 % en un an.

A Paris, seul le 19e arrondissement se situe en dessous des 5 000 euros le m2. Le 6e est le plus cher avec 9 144 euros le m2 et la hausse la plus importante est constatée dans le 16e. « Un douze-pièces de 630 m2 dans le 7e s'est récemment vendu à 11,37 millions d'euros ! », a indiqué Me Jérôme Dray, président des notaires de Paris.

Sur www.20minutes.fr

L'interview d'un notaire qui conseille d'acheter