Paris: La Flèche d’Or est-elle menacée de fermeture définitive?

CULTURE Les co-directeurs du Bataclan ont décidé de vendre l’une de leur salle de concerts de la capitale: La Flèche d’Or…

Romain Lescurieux

— 

La Flèche d'Or en 2010
La Flèche d'Or en 2010 — REAU ALEXIS/SIPA

En mode « mute ». Depuis la fin de l’année 2016, les enceintes de la célèbre salle de concert-bar-restaurant de l’est parisien, La Flèche d’Or, ne crachent plus aucun son. « Désolé, aucun événement n’est programmé pour le moment ! », indique le site Internet qui met en avant des revues de concert datant de… 2010. Même chanson au standard, qui bascule très vite sur une boîte vocale. Qu’arrive-t-il à ce temple de l’underground parisien rock et électro ?

>> Lire aussi. Paris: L’Elysée Montmartre renaît de ses cendres pour le plus grand bonheur des tourneurs

La Flèche d'Or en 2010
La Flèche d'Or en 2010 - REAU ALEXIS/SIPA

« Nous avons pris la décision de vendre la Flèche d’Or »

« Après une période de doute et d’incrédulité, nous nous sommes renseignés pour finalement vous confirmer la fermeture de la salle. La raison en est que le propriétaire de l’endroit a renoncé à effectuer de coûteux travaux d’insonorisation et a préféré jeter l’éponge », note le webzine d’actualités rock pop indé, Indiepoprock. Sur les réseaux sociaux, la nouvelle a suscité un certain émoi.

Les principaux concernés - également à la tête du Bataclan - confirment et nuancent toutefois cette version des faits auprès de 20 Minutes.

« Après plusieurs mois sans activité, nous avons effectivement pris la décision de vendre la Flèche d’Or », annonce-t-on du côté d’Alias, qui avait repris en 2009 avec un autre producteur de spectacles, Asterios, la gestion de la salle après plusieurs mois (déjà) de fermeture. Et ce, à cause notamment de plaintes du voisinage et un manque d’argent pour effectuer des travaux d’insonorisation. Six ans plus tard, un nouveau contrat de vente est en route pour des « raisons personnelles », selon Alias, qui assure néanmoins que les concerts vont perdurer dans ce lieu, voisin du trendy  Mama Shelter de Starck.

>> Lire aussi cet article de 2009: Le terminus approche pour la Flèche d'Or

Pete Doherty en concert à la Flèche d'Or
Pete Doherty en concert à la Flèche d'Or - REAU ALEXIS/SIPA

« L’avenir est pérennisé »

« L’officialisation de la vente devrait se faire à la fin du mois. Mais l’avenir est pérennisé car nous vendons à un distributeur de spectacle qui gardera l’activité musicale de la Flèche d’Or », assure-t-on. Fera-t-il revivre l’esprit initial ? Pas de réponse.

Située rue de Bagnolet, cette ancienne gare de Charonne est devenue dans les années 90 un café-concert grâce à des anciens étudiants de l’Ecole des Beaux-arts de Paris qui ont investi le lieu pour le transformer. Au fil du temps, de nombreux artistes et groupes y ont fait leurs premières armes.