Soutien aux policiers après la défenestration

- ©2008 20 minutes

— 

Le deuxième syndicat de police, Synergie, a apporté hier son « soutien » aux policiers de la brigade des stupéfiants, après la défenestration d'un Algérien de 30 ans, mardi à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). Il dénonce aussi les « accusations d'homicides » portées par la famille de Reda Semoudi. Au cours d'une perquisition à son domicile dans le cadre d'une affaire de stupéfiants, l'homme, sans papiers, avait échappé à la vigilance des policiers et sauté du 9e étage. L'inspection générale des services (IGS) a ouvert une enquête.